Accueil Conseils Bains Bien choisir Concevoir sa salle de bains La sécurité de la salle de bains
La sécurité de la salle de bains, Concevoir sa salle de bains, Bien choisir : Conseils Bains Lapeyre

Bains : Concevoir sa salle de bains

  • Tout ce qu'il faut savoir pour rénover
    ou créer sa salle de bains
  • Découvrez le style qui vous convient
  • Respect des normes et sécurité
  • Envoyer
  • Imprimer

La sécurité de la salle de bains

La salle de bains, tout comme la cuisine, est un lieu ou les risques d’accidents domestiques sont potentiellement élevés : électricité, chaleur, eau… Pour les diminuer, toutes les installations sont soumises à des règles et normes de sécurité qu’il importe de respecter soigneusement lors de la conception de votre salle de bains.

L'électricité dans la salle de bains

Les règles de base

La conductibilité électrique d’un corps humain augmente fortement lorsqu’il est immergé ou simplement mouillé. La pose de matériel électrique dans la salle de bains est donc soumise à de nombreuses règles de sécurité. Toute l’installation électrique doit être conforme aux normes établies par l’Union Technique de l’Électricité.

Pour tout le logement : installez un disjoncteur différentiel ainsi qu’une prise de terre. Pour les pièces d’eau : installez un disjoncteur différentiel à haute sensibilité ainsi qu’une mise à la terre de tous les éléments métalliques, canalisations, etc…

L'indice de protection de vos appareils électriques

Le degré de protection de votre matériel électrique est indiqué par l'indice de protection IP (norme NF EN 60.529). Il vous donne une indication sur la protection de l'appareillage par rapport aux influences suivantes :
  • pénétration de corps solides et protection des personnes,
  • pénétration de l’eau.
L'indice comporte deux chiffres relatifs à ces deux influences externes :
  • premier chiffre : caractéristique de la protection des corps solide, de 1 à 6 (0 = aucune protection, 6 = protection totale contre les poussières),
  • second chiffre : caractéristique de la protection des corps liquides, de 1 à 8 (0 = aucune protection, 8 = protection contre les effets d'une l'immersion prolongée dans des condition spécifiées).
Les classes d'appareil électrique

Protection contre les projections d'eau   Protection contre la condensation
         
Matériel de classe II, double isolation, dispensé de raccord à la terre   Matériel de classe I devant être raccordé à la terre

 

 

Organiser les volumes : les équipements électriques autorisés

La norme NF C15-100/A2 divise la salle de bains en 3 volumes distincts à l’intérieur desquels sont autorisés 3 types d’installation :

 

Volume 0
  Aucun appareil électrique autorisé dans la baignoire ou la douche.
   
Volume 1
  Chauffe-eau électrique à accumulation avec indice de protection IPx4, IP44 ou 
   
Volume 2
  Appareils de chauffage ou luminaire avec indice de protection IPx4, IP 44 ou
   
Volume 3
  - Appareillage protégés par un dispositif différentiel haute sensibilité 30 mA maximum.
Indice de protection IPx1 ou .
- Appareils de classe II ( ) protégés par un dispositif différentiel haute sensibilité 30 mA maximum. Indice de protection IPx3 ou .

 

 

L'eau

Bains La sécurité de la salle de bains
Brûlure, sol glissant, écoulement… autant de risques qu’il faut éviter dans la salle de bains, surtout si vous avez des enfants.

Les risques de brûlure

A partir de 60°C, l’eau brûle notre peau. Pour éviter ces douleurs, installez des robinets avec limiteur de température ou mieux, un mitigeur thermostatique. Ce dernier débite l’eau à température constante et prédéfinie par vos soins.

Les risques de chute
L’eau rend les sols glissants surtout pour les carrelages et revêtements lisses. Préférez les carreaux antidérapants finement structurés, un plancher en Teck ou choisissez un revêtement vinylique.
Dans votre baignoire, pensez à fixer au mur une barre de maintien ou si vous l‘utilisez aussi comme douche, optez pour un modèle comportant une cuve à fond plat, cela renforce la stabilité.
Dans votre douche, installez au mur une barre de maintien. Pensez au callebotis, repose-pieds et éventuellement à un siège.

Le verre

Bien choisir Concevoir sa salle de bains
Le verre brisé peut être vecteur de graves blessures.

C’est pourquoi tous nos verres subissent une opération de trempage afin de les rendre sûrs.
En cas de casse accidentelle du verre traité sécurité, celui -ci implose en une multitude de petits morceaux et ne provoque que des coupure superficielles en cas de contact.
A l’inverse, un verre non traité sécurité aurait pour effet en cas d’explosion de se casser en de grands morceaux tranchants et provoquerait en cas de contact de graves coupures.

De façon générale, si vous avez des enfants, évitez les angles saillants notamment à la hauteur de leur tête, choisissez une baignoire à angle arrondis et placez vos produits d’entretien hors de leur portée.
 
  •