vitrifier son parquet
Retour aux articles

SOLS ET MURS - Comment bien vitrifier un parquet ?

 

Qu'il soit neuf ou ancien, en chêne, en pin, en bois exotique ou en stratifié, votre parquet en bois mérite le plus grand soin… et donc d'être vitrifié (ou verni), pour être protégé. Parce qu’un parquet s'use avec les pas, les meubles, tous les "petits accidents" de la vie quotidienne, pour le préserver, l'embellir et faciliter son entretien, on le vitrifie ! Bonne nouvelle, vitrifier son parquet en bois n'a rien de compliqué, ni de très cher. Les experts "Sols et Murs" Lapeyre vous expliquent tout. Suivez le guide !

 

Quelle finition pour quel effet ?

 

Quesaco : la vitrification d’un parquet massif ou contrecollé consiste à appliquer un vernis en deux ou trois couches selon la résistance et le trafic de la pièce. Vernis phase aqueuse, sans odeur, mais qui nécessite trois couches pour durer, ou vernis polyuréthane, plus résistant à employer de préférence pour les pièces à fort passage.

 

Les vernis peuvent être incolores ou teintés, et présentent des finitions différentes. Parquet en chêne massif, parquet en pin, parquet en bois exotique ou parquet stratifié… Peu importe l'essence du bois de votre sol, le choix de la finition est avant tout une histoire de goût. Mais pas toujours simple de choisir la bonne teinte pour votre parquet en bois, et obtenir l'effet escompté. Finition mate, finition satinée, finition brillante. Nous vous donnons quelques pistes de réflexion.

 

-   La finition mate, pour un effet miellé naturel.

Cette finition garde, à quelques nuances près, la couleur d'origine de votre parquet en bois et son aspect "parquet naturel". C'est la petite préférée de tous ceux qui aiment les décos tendance et modernes. Son plus ? Les éraflures, rayures et autres petits chocs sont moins visibles que sur un parquet en bois traité avec une finition brillante.

 

-   La finition satinée, pour un effet brillant mais pas trop !

Légèrement brillante, cette finition est parfaite pour sublimer votre parquet, réchauffer sa couleur, sans l'effet "réfléchissant" d'une finition brillante. Son plus ? Un compromis idéal entre le mat et le brillant, pour un parquet à la fois beau et neutre.

 

-   La finition brillante, pour un effet éblouissant.

Cette finition n'a pas son pareil en matière d'effet et d'éclat ! Elle offre un aspect "miroir" à votre sol en bois pour un intérieur chic et lumineux. Petit bémol : comme les rayures, éraflures et traces se voient davantage sur ce type de finition, pensez aux patins en feutre sous les pieds de vos meubles !

 

Repères Lapeyre : attention, si vous escomptez une finition plus « authentique » de type huilée ou cirée, la vitrification n’est pas adaptée. Cire et huile sont des traitements à part entière, au même titre que le vernis de vitrification. 

- La finition huilée est un véritable soin qui protège et nourrit votre sol en profondeur. Elle laisse le bois respirer et le rend du coup moins sensible aux chocs et à l'usure, mais a besoin d’un entretien régulier.

- La finition cirée est la plus ancienne des méthodes de soin de parquet bois. La cire patine votre parquet, le recouvre d'une couche protectrice durcie, comble ses pores, et le rend ainsi bien imperméable tout en conservant l'aspect naturel du bois. Cette cire nécessite cependant au moins 2 applications par an.

 

Préparer la pose d’un vitrificateur pour parquet

 

Vous avez choisi la teinte et la finition du vitrificateur ? Passez maintenant à la vitrification de votre parquet en bois massif ou contrecollé ! Pour cela, quelques règles simples : bien s'équiper, avec du matériel de professionnel, et bien préparer votre parquet. Suivez les conseils et astuces Lapeyre.

LES OUTILS NECESSAIRES A LA VITRIFICATION D'UN PARQUET

- une ponceuse à parquet pour les grandes surfaces (vous en trouverez facilement en location)

- une ponceuse d'angle ou bordeuse

- du papier de verre : grain 40 + grain 60 + grain 120 pour les parquets non préponcés ou grain 100 ou 120 pour les parquets préponcés

- une cale en bois

- un aspirateur

- un masque anti-poussière

- un chiffon humide

- un spalter (pinceau large et fin en soie) pour les petites surfaces telles que les escaliers, et un rouleau à sol pour les grandes surfaces

 

BIEN PREPARER UN PARQUET AVANT LA POSE DU VITRIFICATEUR

Pour un résultat optimal, respectez scrupuleusement la phase de préparation. Plus votre parquet en bois sera lisse, propre, et en bon état, plus le rendu sera beau. Le ponçage de votre parquet est bien évidemment la phase la plus importante, mais il y a néanmoins des petites tâches post-ponçage qui le sont tout autant : effacer les imperfections, changer les clous rouillés ou tordus, reboucher les trous et poser un fond dur… Rien de sorcier, il vous suffit de suivre les instructions des experts Lapeyre en 3 étapes.

1.    le ponçage de votre parquet en bois

Avant de démarrer : protégez murs et plinthes pour éviter les coups de ponceuse. Fermez toutes les portes pour éviter que la poussière ne se propage. Et ouvrez les fenêtres de la pièce concernée. Portez un masque anti-poussière.

4 cas différents, 4 marches à suivre :

-           Votre parquet est ancien : commencez le ponçage du sol bois par les coins de la pièce et le long des murs. Utilisez la ponceuse d'angle ou bordeuse avec un disque de papier de verre à  grain moyen (60). Procédez ensuite à un deuxième passage avec un disque de papier de verre à grain fin (120) puis aspirez minutieusement. Avec la ponceuse à parquet, entamez le ponçage de l'intérieur de votre pièce de la même manière : un premier passage avec un papier de verre à grain moyen (60) ou gros grain (40). Poncez toujours des bords vers l'intérieur, dans le sens des lames. Aspirez et recommencez l'opération avec un papier de verre fin (120). Aspirez de nouveau, puis passez une serpillère humide pour que votre sol soit propre et prêt pour l'application du vitrificateur.

Conseils Lapeyre : si vous utilisez ce type de ponceuses pour la première fois, faites-vous la main sur la partie la moins visible de la pièce et veillez à bien positionner la feuille de papier de verre. Celle-ci a tendance à s'arracher si elle n'est pas bien plaquée sur la semelle.

-           Votre parquet en bois massif ou contrecollé est neuf : poncez-le tout simplement avec une ponceuse à parquet (papier de verre grain 120) comme pour la seconde phase d’un parquet ancien (ci-dessus).

-           Votre parquet est stratifié : égrenez-le à l'aide de papier de verre grain 100 ou 120 pour casser légèrement le vernis d'origine et assurer une meilleure adhérence de votre nouveau vitrificateur.

-           Votre parquet est en bois exotique : inutile de poncer ! Dégraissez juste votre parquet avec de l'acétone.

2.    Les petites réparations

- Les trous et fissures : pour reboucher trous et fissures dans votre parquet en bois, utilisez un mastic spécial. Etalez-le à l'aide d'une spatule. Une fois que ce mastic est sec, poncez avec un papier de verre à grain fin (80 ou 120).

- Les clous rouillés et tordus : profitez de cette étape de mise à nu de votre parquet pour enfoncer les clous qui ressortent, et remplacer les clous rouillés ou tordus.

- Les taches : en général, un simple ponçage avec du papier de verre à grain fin (120) permet de les effacer.

3.    Le fond dur

Dernière étape avant la vitrification de votre parquet en bois, l'application d'un fond dur est indispensable pour un résultat impeccable. Il s'agit d'une couche de primaire qui bouche les pores du bois de votre parquet et facilite l'adhérence du vitrificateur. Il s'applique au pinceau, de manière régulière et homogène. Indispensable sur les bois massifs de type chêne, ce fond dur peut être remplacé par une simple sous-couche sur des bois plus tendres ou ignoré sur du contrecollé fin.

 

Bien vitrifier un parquet, la pose !

 

Maintenant que votre parquet en bois est remis à neuf, il ne vous reste plus qu'à le vitrifier ! C'est l'étape finale la plus gratifiante, qui sublimera et redonnera une nouvelle jeunesse à votre sol. Et c’est aussi l’étape la plus simple, qui demande juste patience et minutie.

 

Conseils Lapeyre :

- Essayez, dans la mesure du possible, de travailler à la lumière du jour

- Travaillez toujours dans le sens du bois

- Commencez par le côté opposé à la porte d'entrée de votre pièce

 

1.             Veillez à bien mélanger votre vitrificateur avant l'application en respectant scrupuleusement la mode d’emploi fourni avec votre produit.

2.             Passez une première couche de vitrificateur, fine et régulière, en effectuant des va-et-vient comme pour l’application d’une peinture, mais en suivant toujours le sens des lames ou des fibres, sans croiser. Pour les grandes surfaces, préférez le rouleau à sol, plus pratique et permettant une application homogène. Pour les plus petites surfaces telles que les escaliers, utilisez un spalter (pinceau large et fin en soie) et éventuellement, ne traiter qu’une marche sur deux pour vous laisser la possibilité d’emprunter votre escaler si besoin.

3.             Laissez sécher 24 heures.

4.             Egrenez votre parquet. Pour cela, poncez très légèrement à l'aide d'une cale en bois et de papier de verre à grain fin (120). Après avoir soigneusement enlevé la poussière, passez une seconde couche en respectant le même procédé.

5.              Si vous le jugez nécessaire, vous pouvez passer une troisième couche.

Attendez au moins 48 heures pour remeubler votre pièce.

Astuce Lapeyre : préférez un vitrificateur en phase aqueuse, moins odorant et plus respectueux de l'environnement.

 

Et pour garder votre parquet vitrifié comme neuf…

Vous avez poncé, vous avez réparé, vous avez vitrifié… Et votre parquet en bois massif ou contrecollé est comme neuf ! Savourez maintenant le plaisir d'un parquet aux finitions parfaites, qui fait partie intégrante de votre déco et qui ne craint ni taches ni passage.

Et pour le garder aussi beau encore longtemps, suivez les conseils et astuces pour l'entretenir et en prendre soin avec les guide Lapeyre Conseils et astuces pour entretenir un parquet

 

Recommander cet article