baignoire ïlot

Comment installer une baignoire en îlot ?

 

Tel un objet de décoration, la baignoire trône aujourd’hui de plus en plus au milieu des pièces d’eau mais aussi des chambres. Nécessitant de l’espace, la baignoire en îlot est mise en vedette pour son design qui confère à la salle de bain un esprit loft ou boudoir. Classique ou rétro, la baignoire en îlot a besoin d’espace et son installation impose quelques contraintes : pour vous aider à maîtriser la technique de pose de la baignoire en îlot, les experts salle de bains Lapeyre vous aiguillent…

 

Avant de commencer l’installation de votre baignoire d’angle

 

Quesaco : Rétro, forme sabot sur pieds aux pattes de lions, ou design, aux courbes ovales voire ovoïdes affirmées, la baignoire en îlot s’impose dans la salle de bain ou dans une suite parentale comme un objet de décoration à part entière. En fonte, en bois, en acrylique, en résine, la baignoire en îlot se choisit pour son esthétique avant tout.

Son installation propre ne diffère pas de l’installation de sa consœur la baignoire classique. Cependant, son agencement en milieu de pièce impose quelques contraintes non négligeables, à envisager avant tout investissement.

 

 

CONTRAINTES PRE-TRAVAUX

 

·         Une question d’espace : si votre pièce d’eau ou toute autre pièce destinée à recevoir votre baignoire en îlot ne dépasse pas les 10m2, il vaut mieux repenser votre installation sous un angle plus classique Non seulement la baignoire en îlot requiert de l’espace par sa forme, mais elle nécessite également un dégagement d’au moins 60 cm sur toute sa périphérie pour permettre une circulation dans la salle de bains et son entretien.

 

·         Une évacuation adaptée : côté technique, les choses se compliquent et rendent parfois l’idée d’une baignoire en îlot impossible. Outre la nécessaire pente d’évacuation d’eau de 2 cm par mètre minimum à respecter, il vous faudra imaginer l’endroit de passage des alimentations et évacuations de l’eau. L’alimentation doit arriver par le sol, ce qui peut s’avérer trop compliqué à mettre en œuvre lors d’une rénovation ou d’une installation à l’étage.

 

-      Si votre pièce d’eau se situe au-dessus d’un vide sanitaire ou en étage d’une pièce d’eau, vous pourrez facilement faire descendre vos tuyaux dans le sol et les faire courir dans le plafond du niveau inférieur jusqu’à destination, et ce de manière quasi invisible.

-      Si votre pièce d’eau ne se situe pas sur un vide sanitaire, il vous faudra alors soit pratiquer une saignée dans le plancher pour y cacher vos tuyaux, soit couler une nouvelle chape à carreler ou recouvrir de parquet, ou encore poser un faux plancher, pour y noyer les canalisations.

 

NB des experts salle de bains Lapeyre : si la pose même de la baignoire en îlot n’est pas compliquée, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel pour évaluer les contraintes liées aux canalisations, et ainsi déterminer la solution technique la plus adaptée à votre propre installation. Ce qui ne vous empêchera pas de réaliser vous-même les travaux par la suite si vous le souhaitez !

 

LE CHOIX DE LA ROBINETTERIE 

 

Le choix d’une baignoire en îlot implique une robinetterie spécifique et pour cette robinetterie, un raccordement adapté. La baignoire en îlot se situant en principe « isolée », plusieurs solutions de robinetterie pallient à cette contrainte.

 

-      La robinetterie sur pied (ou en colonne) est la plus esthétique. Déclinée dans de multiples design, elle vient compléter l’aspect décoratif de la baignoire à part entière et se pose au sol, à côté de la baignoire en îlot. Son alimentation se fait par le sol uniquement et doit donc être prise en compte dans la conception de l’espace bain : une fois son emplacement déterminé (et les ouvertures faites dans le sol), vous ne pourrez plus le changer ! Veillez à ce que son bec arrive bien au dessus de la baignoire et à ce qu’il soit assez long pour alimenter l’intérieur de la baignoire…

-      La robinetterie sur gorge est directement encastrée sur le côté ou sous le rebord de la baignoire en îlot (qui fera alors au moins 5 cm de large), voire dissimulée dans le tablier de la baignoire si celle-ci en comporte un.

-      La robinetterie sur coffret encastrable (ou cloison) est plus classique, mais nécessite que la configuration de la baignoire en îlot puisse accueillir un coffrage sur son rebord, ou qu’une cloison soit dressée prêt de la baignoire en « paravent ».

Astuces Lapeyre : si les travaux de raccordement vous effraient ou ne peuvent être réalisés dans la configuration de votre salle de bains, vous pouvez toujours opter pour une astuce déco : la cloison ou l’estrade.

-      La pose d’une cloison ou demi-cloison permet, outre la création d’un espace plus intime, de raccorder simplement les canalisations tout en proposant un espace de rangement pour les produits de toilette. La cloison peut également accueillir une robinetterie murale de type colonne.

-      La création d’une estrade sous la baignoire permet de masquer les canalisations tout en optant pour une mise en scène encore plus théâtrale de votre baignoire en îlot.

 

L’installation de la baignoire en îlot en 4 étapes

 

LE MATERIEL

Pour pouvoir vous concentrer pleinement sur l’installation de votre baignoire en îlot, gardez à portée de main les outils qui pourraient vous être utiles :

-      Mètre, règle et niveau à bulle

-      Tournevis et clé à mollette

-      Visseuse, perceuse et forets adaptés

-      Cartouche de silicone

-      Tuyau de raccordement PVC et colle PVC

-      Votre baignoire avec sa notice de montage (spécifique à chaque modèle)

 

Indispensable : Fermez les robinets d’eau avant de commencer !

Pré-requis : votre système de raccordement a été pensé voire installé pour recevoir mitigeur et évacuation.

 

Etape 1 : INSTALLATION DU MITIGEUR

 

Pour des raisons pratiques, la pose du mitigeur est toujours la première étape lors de l’installation d’une baignoire.

 

·         Mitigeur en colonne : ce type de mitigeur repose directement sur le sol à côté de la baignoire, et les arrivées d’eau chaude et d’eau froide auront dont été pensées pour se trouver au bon endroit ! Vérifiez également que le mitigeur arrivera bien au dessus de la baignoire une fois installé. Repérez son emplacement par rapport à la position de votre baignoire en îlot, percez les trous des fixations au sol.

 

·         Mitigeur encastrable ou sur cloison : des raccords excentrés vous permettront d’adapter votre mitigeur aux arrivées d’eau froide et d’eau chaude existantes, prévues dans votre cloison ou par le sol pour un coffret encastrable. Vissez vos arrivées d’eau, placez vos rosaces de finition autour des raccords, enfilez les joints d’étanchéité puis vissez les écrous.

 

 

Etape 2 : MISE EN PLACE DU VIDAGE

 

En plaçant la baignoire sur son flanc :

-      Placez le joint sur la bonde et positionnez-la sur son orifice

-      Vissez fermement la grille d’écoulement

-      Placez le joint sur le siphon et fixez-le à la bonde de vidage

-      Installez le trop-plein sans oublier le bouton de vidage

-      Raccordez le flexible entre le trop-plein et la bonde

 

 

Etape 3 : MISE EN PLACE DE L’EVACUATION

 

-      Reliez les deux flexibles d’alimentation au mitigeur.

-      Assemblez les deux flexibles par emboîtement avec un joint mastic.

-      Poncez l’extérieur de l’autre extrémité du flexible et l’intérieur du tuyau d’évacuation, époussetez, encollez et assemblez.

-      Vissez la bague de serrage au siphon

 

Conseils Lapeyre :

-      A chaque étape, pensez-bien à vérifier que vous n’avez pas oublié de joint d’étanchéité, puis verser de l’eau manuellement pour vérifier l’absence de fuite.

-      Mieux vaut prévenir que guérir, alors un petit rappel pour vous éviter la « douche froide » ! Le raccordement eau chaude est le tuyau rouge, le raccordement eau froide est le tuyau bleu, ce dernier se positionnant toujours à droite lorsque vous regardez le robinet de face.

 

 

Etape 4 : FIXATION DE LA BAIGNOIRE

 

-      Réglez la hauteur des pieds de la baignoire puis bloquez chaque pied à la clé.

-      Positionnez votre baignoire sur son emplacement définitif.

-      Si vous avez choisi un mitigeur en colonne, positionnez-le et vissez les écrous avant de rabaisser le cache du pied de colonne.

 

 

L’habillage de la baignoire et les finitions

 

Si un tablier a été fourni avec votre baignoire, il ne vous reste donc plus qu’à le poser selon la notice de montage. Besoin de conseils pour poser votre tablier de baignoire : consultez notre Guide Lapeyre.

Recommander cet article