sol stratifié

Comment poser un sol stratifié ?

 

Il existe différentes appellations qui qualifient un revêtement stratifié pour le sol : stratifiéparquet stratifiéplancher stratifié ou encore sol stratifié. Mais attention, le sol stratifié n’est pas un parquet car il ne s’agit pas de bois massif et c’est justement pour ça qu’il est tant plébiscité : ce matériau composite recouvert de résine offre une meilleure résistance aux rayures et poinçonnement, ainsi qu’aux taches et aux chocs avec un visuel très proche du bois massif si la qualité est de mise.

Autre avantage du sol stratifié : agréable à vivre, il est également très facile à poser, surtout depuis l’apparition sur le marché des lames à clipser, pour un sol flottant sans collage, ni clous, ni vis. Alors suivez ces quelques conseils des experts Sols et Murs Lapeyre pour poser en toute facilité et comme un pro votre nouveau sol stratifié.

 

Avant la pose du sol stratifié : matériel et préparation

 

Avant de vous lancer dans la pose de votre sol stratifié à clipser, voici une liste du matériel dont vous aurez besoin au fur et à mesure de l’avancement de vos travaux, et quelques règles à suivre pour préparer au mieux votre sol.

 

LE MATERIEL

-      Lames de sol stratifié : selon la surface à couvrir, compter un coefficient tenant compte des découpes pour acheter la quantité suffisante de revêtement (entre 1,1 pour une pièce rectangulaire jusque 1,2 pour une surface polygonale)

-      Sous couche d’isolation phonique de qualité, au mètre ou en rouleau

-      Film polyéthylène ou poliane selon la nature du sol

-      Rouleau d’adhésif

-      Scie égoïne, scie sauteuse voire scie cloche pour les découpes rondes

-      Marteau ou maillet ou cale à frapper

-      Cales de dilatation (achetées à cet effet ou fabriquées sur une épaisseur de 8 mm)

-      Mètre et équerre de menuisier

-      Plinthes et barres de seuil

-      Masque anti poussière et genouillères

 

Conseils Lapeyre :

·         Afin de mettre votre sol stratifié au même niveau d’humidité que votre pièce de destination, disposez vos paquets fermés et à plat dans la pièce à couvrir au moins 24h avant la pose.

·         Certains revêtements de sol sont incompatibles tels que à la pose d’un sol stratifié : sol textile à poils longs, sol chauffant dont la température en surface dépasse 28°C. Une moquette pourra être enlevée… pas un sol chauffant !

·         Choisissez vos plinthes en même temps que votre sol stratifié pour accorder les couleurs de bois. Pensez à compter les découpes de contournement d’obstacles (portes, tuyaux…) pour estimer votre métrage nécessaire.

·         Le choix de votre barre de seuil va dépendre de vos besoins : profil de jonction entre 2 revêtements à niveau, profil d’égalisation pour rattraper un dénivelé, profil de finition pour une finition impeccable.

 

LA PREPARATION

Pour un résultat de pose parfait, la préparation du sol à recouvrir est incontournable : votre sol se doit d’être propre et plan pour pouvoir accueillir votre sol stratifié.

 

1.   Le nettoyage du sol : si vous avez décollé une moquette ou travaillez sur une chape, enlevez toute trace de colle ou de ciment en grattant le sol, en le décapant si nécessaire puis en le lessivant. Laissez bien sécher avant de commencer votre chantier.

 

2.   La planéité du sol : la pose d’un sol stratifié ne se fait que sur une surface plane pour éviter tout « flottement » et craquement de votre sol après la pose. La tolérance d’inégalité est au maximum de 4mm / mètre : si cela ne correspond pas aux conditions de votre sol, il vous faudra ragréer (même pour couvrir un carrelage qui semble « lisse »).

 

3.   L’environnement de la pièce : démontez toutes les portes qui borderont votre revêtement de sol stratifié, et découpez dès à présent les pieds de chambranle en sciant la hauteur nécessaire pour placer vos lames au sol en respectant un espace de dilatation.

 

Conseils Lapeyre : sur un sol chauffant ou sur un sol en rez-de-chaussée sans vide sanitaire (sol béton), il vous faudra impérativement poser un film polyéthylène qui isolera de la chaleur comme des remontées d’humidité. Nous vous recommandons également ce type de pré-couche sur un ancien carrelage ou sur de la pierre naturelle en raison des remontées éventuelles d’humidité, mais cela n’est ici pas indispensable.

 


Pose du parquet stratifié : des étapes incontournables

 

A vos outils : contrairement aux apparences, la pose d’un sol stratifié flottant est assez simple. Il vous faudra du temps et de la patience ! Et un peu de maîtrise d’une scie pour couper vos lames.

 

4 ETAPES INCONTOURNABLES

 

1.   Pose de la sous-couche résiliente : si la sous-couche n’est pas intégrée à votre sol, il vous faudra poser sur l’intégralité de la surface de votre pièce une sous-couche d’isolation acoustique performante (ne négligez pas la qualité), voire avec pare vapeur. Faites remonter la sous-couche de quelques centimètres le long des murs pour optimiser l’isolation. Si besoin, assurez la jonction des lés par du ruban adhésif double face.

 

2.   Pose de la première rangée :

a.    Placez d’abord les lames le long du mur sans les fixer, languette côté mur (la languette est le bord saillant qui s’enclenche dans la rainure de la lame adjacente). La dernière lame de la rangée devra mesurer au moins 40 cm : si ce n’est pas le cas, découpez la première lame pour tomber sur le bon compte en fin de ligne.

b.    Placez vos cales de dilatation le long du mur et en périphérie avant de poser votre première lame languette côté mur, et d’enclencher les suivantes dans la rainure du côté en l’inclinant d’environ 30°. Abaissez la lame pour la verrouiller avant de continuer jusqu’à la dernière lame.

c.    En bout de rangée, découpez votre dernière lame sans oublier de laisser un espace de dilatation dans l’angle du mur. Tracez votre ligne de coupe à l’équerre en superposant la dernière et l’avant dernière lame.

 

3.   Pose sur la surface de la pièce : démarrez chaque nouvelle rangée avec la chute de la lame précédente, sans oublier de positionner vos cales de dilatation le long des murs. Frappez au maillet ou à la cale à frapper toutes les 3 ou 4 rangées pour maintenir l’emboitement parfait de vos lames.

 

4.   Pose de la dernière rangée : dans la majorité des cas, il faudra couper la dernière rangée sur la longueur des lames. Pour votre prise de mesure, n’oubliez pas l’espace de dilatation d’au moins 8 mm.  

 

5.   Fin de la pose : après 1 heure environ, enlevez toutes les cales en périphérie de votre pièce et coupez au cutter l’excédent de sous-couche d’isolation.

 

 

Astuces Lapeyre : choisir le sens de pose de votre sol stratifié.

Dans l’ordre de prise en compte des éléments extérieurs :

·         Si vous recouvrez un parquet ou plancher existant, la pose devra obligatoirement se faire en croisant les nouvelles lames de stratifié perpendiculairement sur les anciennes.

·         Si cela est possible, optez pour une pose dans le sens de la lumière projetée (perpendiculairement à une baie vitrée par exemple).

·         Enfin, le « parquet » stratifié se posera en plaçant les lames parallèlement à la plus grande longueur de la pièce.

 

LES DECOUPES

 

-      Passage de tuyau : posez votre lame de stratifié devant le tuyau, tracez la forme du tuyau en respectant un espace de dilatation, puis découpez à la scie cloche. Vous pouvez ajouter une rondelle passe-tuyau pour une finition parfaite.

 

-      Passage de porte : ce n’est pas votre lame qui va contourner l’encadrement de porte mais l’encadrement de votre porte qu’il vous faudra scier sur la hauteur nécessaire pour positionner votre stratifié avec toujours un écart de dilatation.

 

 

 

Finition: les plinthes et barres de seuil

 

A peine les cales enlevées, votre pose de sol stratifié est quasi terminée ! Restent les finitions pour masquer les espaces de dilatation et pouvoir remettre les portes en place

 

-      Pose des plinthes : sur une ancienne plinthe, posez un simple quart de rond pour couvrir l’espace de dilatation. Sinon, fixez vos plinthes sur le mur (pas au sol) à l’aide de mastic colle en laissant un petit espace de dilatation entre chaque plinthe et le long des murs.

 

-      Barres de seuil : finissez votre pièce par la pose des barres de seuil de finition, avant de replacer vos portes (rabotées si vous avez rehaussé le niveau de la pièce par la pose de votre sol stratifié).

 

Replacez vos meubles (en plaçant des tampons protecteurs sous les pieds pour limiter les traces et rayures) et profitez de votre pièce revisitée d’un superbe sol stratifié au ton bois chaleureux !

Et pour l’entretien de votre sol, passez régulièrement l’aspirateur ou un balai doux. Une tache : ne lavez pas à grande eau, un coup d’éponge suffit. Un sol stratifié est un sol facile à poser, facile à vivre !

 

Décor naturel, décor blanchi, décor gris ou sol stratifié spécial pièces humides : tous les styles de sol stratifié sont dans nos magasins Lapeyre ! N’hésitez plus… 

Recommander cet article