Fenêtres
Retour aux articles

10 questions à se poser avant de changer ses fenêtres

 

Isolation thermique et acoustique, esthétique, type de rénovation… Changer de fenêtres nécessite de prendre en compte un certains nombres de critères pour ne pas se tromper. Matériau (aluminium, PVC, bois ou alu-bois), type d’ouverture, qualité de vitrage, finitions, pose, coûts, règlementation… Lapeyre, spécialiste de la menuiserie depuis sa création, vous guide et vous aide à vous poser les bonnes questions avant de vous lancer dans le changement d’une ou de plusieurs fenêtres de votre habitation.

 

1.   POURQUOI CHANGER DE FENETRE ?

 

Vous envisagez de changer les fenêtres de votre maison ou appartement ? Fenêtres vieillissantes, passage de courants d’air, signes d’usure…  Le remplacement de vos fenêtres ne nécessite pas forcément d’importants travaux et sera un réel bénéfice confort et financier pour vous :

-      isolation de votre habitation : isolation acoustique et thermique qui optimise la consommation énergétique tout en vous coupant des nuisances sonores extérieurs

-      ventilation adaptée : en choisissant des fenêtres oscillo-battantes par exemple, vous pourrez ventiler votre habitation avec l’air naturel sans pour autant ouvrir les fenêtres en grand. Sécurité et confort pour tous les  habitants de la maison !

-      design actualisé : parce que les habitudes de vie et les goûts changent, autant profiter d’une rénovation pour changer le style des fenêtres également. Cela ne donnera que plus de cachet et de valeur à votre logement !

-      sécurité accrue : les fenêtres anti-effractions, avec verre sécurisé ou système de verrouillage renforcé, permettent de mettre votre habitation à l’abri des cambrioleurs éventuels.

 

2.   QUEL SERA LE GAIN THERMIQUE ?

 

Grâce aux évolutions technologiques, les vitrages des fenêtres actuelles isolent du froid comme du chaud pour un confort thermique constant à l’intérieur des maisons. La performance thermique d’une fenêtre est donnée par le coefficient Uw exprimé en W/m2.K : plus ce coefficient est bas, meilleure est l’isolation.

Des menuiseries performantes de coefficient inférieur à 1,4 W/m2.K pourront vous faire économiser plus de 80% d’énergie calorifique versus un simple vitrage d’origine et donc réaliser de réelles économies en chauffage.

 

3.   QUEL MONTAGE POUR VOTRE FENETRE ? Création ou rénovation

 

Avant d’entrer dans le détail de la pose, il est nécessaire de savoir si vous souhaitez créer une nouvelle ouverture : percée d’un mur ou modification intégrale de la fenêtre existante, ou si vous souhaitez « rénover » votre fenêtre, cette fois en conservant le bâti existant ou en l’ôtant (dépose totale).

 

Nous vous détaillons les différents types de pose :

-      pose en rénovation : pose sur l’ancien bâti, ne nécessitant pas de maçonnerie. Simple et rapide.

-      pose en feuillure : un nouveau bâti s’encastre sur la maçonnerie.

-      pose en applique : le bâti vient se poser sur le mur rajoutant l’épaisseur de l’isolant thermique.

-      pose en tunnel : le nouveau bâti de votre fenêtre se pose dans l’épaisseur du mur.

Le choix de votre type de pose conditionnera votre prise de mesures. Fenêtre standard ou sur-mesure, les techniciens Lapeyre vous aident à bien prendre les cotes de votre ouverture

 

4.   QUEL TYPE D’OUVERTURE ? Battant, coulissant...

 

En amont, la forme et l’emplacement de votre fenêtre vont déterminer sa configuration : fenêtre classique, porte-fenêtre, baie vitrée à 1 ou plusieurs vantaux, fenêtre de toit, fenêtre ceintrée, œil-de-bœuf... Le choix des ouvertures est large et tous les types d’ouverture ne sont pas forcément adaptés à toutes les pièces ou configurations.

 

Pour comprendre les différents types d’ouverture (fenêtre et porte-fenêtre):

-    ouverture à la française : débouchant sur l’intérieur, elle est encombrante et ne convient souvent pas à une petite pièce comme la salle de bain.

-    ouverture coulissante : parfaite pour une baie donnant sur un jardin ou une terrasse, permet une excellente isolation.

-    ouverture battante : idéale pour les petites dimensions ou pour une aération d’appoint, ne permet pas d’ouverture complète.

-    ouverture oscillo-battante : le compromis idéal pour la salle de bain avec une semi-ouverture qui prend peu de place et sert d’aération.

Si vous en avez la possibilité, au-delà du choix d’une baie coulissante par exemple, nous vous conseillons l’ouverture oscillo-battante qui répondra aux exigences d’aération, de sécurité et d’optimisation de l’espace.

 

5.   QUEL MATERIAU CHOISIR ? Bois, alu, PVC ou mixte

 

Que le matériau vous soit imposé par les normes d’urbanisme ou l’architecture de votre maison, ou que vous puissiez le choisir, voici quelques critères qui vous aideront dans votre choix final. Bois, aluminium, PVC ou mixte, quelle menuiserie pour quelle objectif ?

-    bois : un matériau naturel chaleureux, qui assure une excellente isolation thermique comme acoustique et qui se plie à vos envies déco, mais qui résiste moins facilement à l’humidité : dans une salle d’eau ou une cuisine, le bois nécessitera un traitement hydrofuge spécifique. Découvrez notre gamme Excellence pin ou chêne sur mesure 

-    aluminium : luminosité, design, durabilité, faible encombrement et zéro entretien : un matériau qui s’adapte à toutes vos envies d’esthétique. Retrouvez notre gamme Excellence alu sur mesure pour le neuf et la rénovation. 

-    PVC : un matériau facile à poser, au bon rapport qualité/prix, ultra isolant et qui ne nécessite pas entretien, et résistant parfaitement à l’humidité. Le PVC existe désormais en de nombreuses teintes et aspects. Pour faire fi de vos préjugés sur le PVC, suivez notre guide Chassez vos a priori sur le PVC ! Idée produit : Châssis oscillo battant PVC

-    mixte aluminium/bois : la nouvelle tendance matériau qui allie isolation optimale, sécurité, entretien minimal et personnalisation complète. Découvrez notre Fenêtre Performance Alubois pour une haute isolation acoustique et thermique.

 

6.   QUEL VITRAGE PRIVILEGIER ?

 

Le double vitrage est la norme de référence pour toutes les fenêtres d’une habitation standard en ville comme en campagne, alors que l’on pourra privilégier un triple vitrage en montagne ou en région fortement exposée aux extrêmes variations de températures. Véritable isolation thermique et phonique, les double et triple vitrages apportent un surcroît de confort à votre habitation.

 

Des vitrages à contrôle solaire pourront être pertinents sur des façades exposés sud ou plein ouest, alors que des vitrages à performance acoustique haute seront privilégiés sur des ouvertures donnant sur une rue passante par exemple.

 

NB : Les performances thermiques des fenêtres et portes-fenêtres, importantes pour garder une pièce à une température agréable en toute saison, sont classées de la lettre A+ (excellente isolation) à F (isolation faible).

Le label Lapeyre « Haute Isolation Thermique » vous garantit une qualité maximum et donc des économies de chauffage.

 

7.   QUELLE REGLEMENTATION POUR QUELLES AIDES ?

 

La règlementation en vigueur impose des niveaux de performance thermique pour toute fenêtre en rénovation ou en installation, ce qui ouvre d’ailleurs droit à un crédit d’impôt de l’ordre de 25 à 40% selon les cas et jusqu’à un certain plafond annuel. Vérifiez donc bien l’éligibilité à ce crédit lors du choix de vos fenêtres. Si vos fenêtres sont par ailleurs posées par un professionnel agréé RGE, vous bénéficierez automatiquement de l’aide à al transition énergétique équivalent à 30% du montant de vos fenêtres hors pose.

Avant le démarrage de vos travaux, renseignez vous également auprès de votre commune ou région pour bénéficier d’aides publiques : prime à l’amélioration de l’habitat, subventions…

 

8.   QUELS SONT LES LABELS ET CERTIFICATIONS ?

 

De nombreuses certifications permettent de se repérer quant à la qualité des menuiseries :

-      le classement AEV pour l’étanchéité à l’eau/l’air et au vent,

-      la marque NF CSTBat pour la qualité de fabrication et le niveau de résistance et d’étanchéité

-      le certificat Acotherm pour la performance acoustique et thermique

-      le label Cekal pour la qualité d’un double vitrage

-      l’appellation Qualicoat pour les menuiseries aluminium…

 

9.   QUE DEMANDER A UN POSEUR PROFESSIONNEL ?

 

L’installation de vos fenêtres par un professionnel vous permettra de bénéficier de toutes les assurances et garanties légales : garantie de parfait achèvement de 1 an, garantie de bon fonctionnement de 2 ans puis garantie décennale de 10 ans. Au delà de la seule garantie en responsabilité civile de l’artisan, que vous devez exiger au moment de la signature du devis.

 

Si vous faites appel à un professionnel pour vos travaux de changement ou d’installation de fenêtres, vous bénéficierez également de la TVA à taux réduit (5,5%) pour une habitation achevée depuis plus de 2 ans.

 

 

10.    QUEL EST LE COÛT D’UNE NOUVELLE FENETRE ?

 

Le prix d’une fenêtre dépendra de la qualité du matériau choisi, du type de pose, de la taille de la fenêtre, des accessoires (poignées…) mais aussi du coût de déplacement et de main d’œuvre du professionnel. Alors que le PVC restera le matériau le plus abordable (116€ pour notre fenêtre oscillo-battante Classic ), la fenêtre alu pourra doubler votre devis. Pour éviter de multiplier les postes de coûts, changez plusieurs fenêtres en même temps ce qui optimisera le temps et le déplacement de l’artisan poseur et vous donnera sans doute accès à de meilleurs tarifs d’achat.

Si vous ne changez pas toutes vos fenêtres en même temps, commencez par les pièces de vie ou les pièces fortement chauffées pour votre confort.

 

En magasin, nos vendeurs conseillers Lapeyre pourront vous guider avec précision sur votre projet de changement de fenêtres et balayer avec vous toutes les possibilités adaptés à votre habitation. Rendez-vous dans votre boutique Lapeyre la pus proche ou dans nos e-rayons…

Recommander cet article