Lambris SDB

De plus en plus plébiscité pour son avantage économique mais aussi pour sa facilité de mise en place, le lambris PVC est un choix idéal pour rénover une pièce et en particulier les salles d’eau, puisque ce matériau hydrofuge et imputrescible supporte sans se déformer l’humidité et la chaleur. Proposé dans une large palette de couleurs et de nuances et destiné aux murs comme aux plafonds, le lambris PVC est rapide à installer. Sur mur sain ou mur abîmé : les experts Sols et Murs Lapeyre vous orientent pour poser comme un pro votre lambris PVC en toute facilité !

 

Avant la pose de votre lambris PVC : choix, matériel et préparation

 

Avant de commencer vos travaux de pose de lambris PVC, il conviendra d’évaluer l’état de votre mur, qui déterminera votre type de pose : pose sur ossature tasseaux sur un mur abîmé, ou pose collée voire agrafée sur un mur sain.

Choisissez ensuite le sens de pose, avant de préparer votre matériel et votre pièce.

Nous détaillerons ici la pose de lambris au mur. Pour plus de détails sur la pose plafond, suivez notre guide spécifique : Comment poser du lambris au plafond.

 

LE TYPE DE POSE

Le mode de pose de votre lambris PVC va dépendre de l’état de votre mur support :

-        Votre mur est abîmé : si le support est trop abîmé ou irrégulier, il sera nécessaire d’entreprendre la pose d’une ossature en tasseaux de bois, identique à celle d’une pose de lambris bois.

Consultez notre dossier « Comment poser un lambris bois » pour suivre pas-à-pas le montage de cette ossature. Vous fixerez ensuite vos lames de lambris PVC directement sur les tasseaux, soit par clipsage comme pour le lambris bois, soit par encollage ou agrafage, comme sur un mur sain.

-        Votre mur est sain, propre et sec : quel que soit le revêtement mural actuel de votre pièce : carrelage, placoplâtre, peinture ou tapisserie, lambris bois, la pose collée (avec colle Néoprène ou polymère) est la manière la plus simple et la plus rapide de poser votre lambris PVC. Sur placo ou ancien lambris bois, vous pouvez également envisager une pose par agrafes selon le même processus de pose que la pose collée, bien que cette pose soit moins facile.

 

LE SENS DE POSE

3 possibilités s’offre à vous pour le sens de pose de votre lambris au mur :

-        La pose verticale : elle donne une impression de hauteur à la pièce, mais la fait paraître plus étroite. Idéale par exemple dans une salle d’eau pour assurer une étanchéité complète.

-        La pose horizontale : donne une impression de perspective à la pièce mais la fait paraître plus basse. A privilégier dans des pièces hautes de plafond ou sur des murs perpendiculaires à des sources de lumière.

-        La pose en diagonale : très appréciés des architectes, apporte une touche moderne et originale à un intérieur, mais va demander beaucoup de découpes lors de la pose.

 

LE MATERIEL

Nous détaillons ici le cas d’un pose collée ou par agrafes sur support sain

-      Lames de lambris PVC

-      Agrafeuse et agrafes, ou colle MS polymère ou néoprène

-      Profilés de finition (plusieurs modèles sont disponibles correspondant à vos besoins : angle, plafond…)

-      Plinthes selon vos besoins

-      Mètre, cutter, niveau à bulle, règle de maçon, équerre

 

Conseils Lapeyre :

·         Le lambris PVC ne supporte pas une chaleur excédant 60°C : veillez alors à ne pas le poser près d’une source directe de chaleur tel un convecteur, une cheminée…

·         Afin de mettre votre lambris PVC à la même température que votre pièce de destination, stockez vos lames à plat au moins 24 heures avant la pose.

 

LA PREPARATION

-        Le démontage des prises : coupez le courant d’alimentation, démontez toutes vos prises et sécuriser les fils dénudés avec des dominos. Notez si besoin la position des fils pour pouvoir ensuite les replacer aisément.

-        Les interrupteurs : démontez tous les interrupteurs de la pièce, notez l’emplacement des fils et sécurisez les fils avec des dominos.

-        Le nettoyage du mur support : veillez à ce que votre mur ne présente ni poussière ni humidité. Si besoin, sur support faïence, nettoyer les joints encrassés.

 


Pose du lambris PVC : pas à pas

 

Avant de démarrer, choisissez le type de pose qui déterminera vos coupes :

-        La pose en coupe perdue est la pose la plus économique et donc la plus répandue : elle consiste à utiliser la chute da la première rangée posée pour continuer la rangée suivante et ainsi de suite. Aucun joint n’est ainsi aligné et toutes les chutes sont utilisées.

-        La pose en coupe pierre est la pose esthétique par excellence, mais qui impose de nombreuses chutes pour parvenir à une régularité sans faille. Cette pose peut être privilégiée pour une pose verticale lorsque la longueur de lame correspond ou est inférieure à la hauteur de plafond.

 

N.B. : couper une lame de lambris PVC se fait avec un cutter, ou une scie à dents fines. Vous n’aurez donc pas besoin d’établi ni d’outils spécifiques.

 

3 ETAPES INCONTOURNABLES

Nous détaillons ici le cas d’une pose sur mur ou plafond, hors tasseaux. Pour la pose d’une ossature tasseaux (mur abîmé), consultez préalablement le paragraphe sur le montage de l’ossature dans notre dossier Comment poser un lambris bois.

 

1.   Pose des profils de finition : avant de poser vos lames de lambris PVC, fixez les profils de finition sur les périmètres de la pièce : angles, plafond, sol, fenêtres et porte… Déclippez le profil de son support et fixez à la colle néoprène ou par agrafes la partie « femelle » sur votre mur ou sur votre tasseau. Marquez bien les angles à l’équerre.

 

2.   Pose des lames de lambris PVC :

a.    Si besoin, découpez la première lame à la longueur souhaitée. Laissez la rainure accessible pour une fixation par agrafes ou emboîtement.

b.    Pour une pose collée sur mur sain, encollez le dos de la première lame en formant des zigzag avec votre pistolet à colle. Pour une pose par agrafes sur tasseau ou mur, passez à l’étape c.

c.    Emboitez la lame dans le profil de départ ou d’angle, sans la plaquer pour permettre la dilatation naturelle. Vérifiez bien son aplomb : c’est cette première lame qui déterminera l’ensemble du rendu final de votre mur !

d.   Pour une pose par agrafage, vérifiez bien l’aplomb de votre lame avant d’agrafer à intervalles réguliers votre lame au tasseau ou au mur.

e.    Continuez ainsi de suite en vérifiant le bon emboîtement de vos lames ainsi que l’aplomb au fur et à mesure de l’avancement.

 

3.   Pose de la dernière rangée : en bout de mur ou sous plafond, l’espace de pose sera sans doute réduit. Si besoin, clouez votre dernière lame si l’agrafeuse ne passe pas, ou encollez la.

 

N.B. : dans le cas d’une pose sur tasseaux, vous pouvez également adopter la même méthode que pour la pose de lambris bois, à savoir avec clips. Dans ce cas reportez vous à notre dossier Comment poser un lambris bois.

 

LES DECOUPES

-      Portes et fenêtres : contournez les obstacles en sciant vos lames après avoir coupé une encoche et repéré les coupes. Fixez cette lame comme une lame de démarrage, collée ou agrafée sur le profilé de finition.

-      Prises et interrupteurs : repérez les emplacements sur la lame à poser, puis sciez à la scie cloche à dents fines.

 

 

Finitions

 

Les profilés universels permettent une finition propre et facile : replier simplement la partie « mâle » du profilé sur la lame de lambris PVC et faites adhérer. Passez un chiffon propre légèrement humide sur toute la surface du profilé pour garantir une bonne adhésion constante.

La pose de plinthes permet le passage de fils et câbles si nécessaire.

Réinstallez les prises, les interrupteurs et les luminaires : votre pièce en lambris PVC est terminé et impeccable !

 

Aspect béton clair ou foncé, blanc brillant, bois raboté, ardoise, chêne : tous les styles de lambris muraux PVC sont dans nos magasins Lapeyre ! N’hésitez plus

Recommander cet article