MEA_entretenir_fenetre_toit
Retour aux articles
Pour conserver plus longtemps, et en bon état, sa fenêtre de toit, un entretien annuel est recommandé. Sur quelles parties se concentrer et comment les nettoyer ?

Faciles à installer, manuelles ou motorisées, disponibles dans différents modèles et personnalisables, les fenêtres de toit sont idéales pour apporter de la lumière dans ses combles. Pour qu’elles durent le plus longtemps possible, un entretien annuel est de rigueur. Nettoyage du vitrage, entretien du cadre, nettoyage du raccord d’étanchéité ou encore du filtre d’aération, ces quatre points ne sont pas à laisser de côté.  
 

Nettoyage du vitrage


Avec la pluie, le vent, les feuilles, la poussière ou encore la pollution, les vitres se salissent rapidement. D’autant que, sur le toit, elles sont davantage exposées. Pour les nettoyer, rien de plus simple, on agit comme avec une fenêtre classique avec un produit nettoyant et un chiffon doux. Inutile de jouer les contorsionnistes. La plupart des marques proposent des modèles spécialement conçus pour faciliter le nettoyage : leur fenêtre pivote à 180° et se bloquent par un loquet. La fenêtre est stabilisée, vous n’avez plus qu’à jouer de l’huile de coude.
 

Entretien du cadre


Qu’on le choisisse en bois, en aluminium ou en PVC, il devra être nettoyé régulièrement pour éviter qu’il s’encrasse et s’use plus rapidement. Le plus efficace, et le plus conseillé, pour conserver au mieux son cadre, est d’utiliser de l’eau tiède savonneuse. À l’aide d’une éponge, frottez délicatement et le tour est joué !
 

Nettoyage du raccord d’étanchéité


Après s’être occupé du « bâti » ainsi que de la surface vitrée, il est bon de contrôler et de nettoyer le raccord d’étanchéité. Vérifiez qu’aucune feuille ou débris quelconque n’ait pu se glisser à l’intérieur. Le risque étant qu’ils créent un bouchon et empêchent l’eau de pluie de s’écouler normalement autour de la fenêtre de toit. Dans ce cas, gare aux fuites et aux infiltrations d’eau qui risqueraient d’entraîner de plus gros problèmes ! Pour éviter toutes déconvenues, on s’astreint, avant et après la période hivernale, à nettoyer le raccord d’étanchéité. Ainsi, vous chasserez tout risque d’engorgement.
 

Nettoyage du filtre d’aération


Placé dans la partie du cadre supérieur de la fenêtre de toit, le filtre d’aération est indispensable pour renouveler l’air de la pièce, respirer un air sain et éviter tout problème d’humidité. D’où l’importance de vérifier que la mousse placée à l’intérieur ne soit pas trop sèche. Dans ce cas, il faudra la changer et acheter de nouveaux filtres à air. Si elle est en bon état, retirez-la pour la nettoyer à l’aide d’une eau savonneuse ou d’un produit ménager doux. Une fois séchée, on la replace délicatement.

Avec ces quelques réflexes et gestes simples, vous profiterez d’une fenêtre de toit en bon état plus longtemps.

 

Recommander cet article