k

COMMENT CHOISIR SON SÈCHE-SERVIETTES ?

 

Question :

« J'ai une salle de bains de 7.5 m2 et j’hésite entre acheter un sèche-serviettes électrique ou un sèche-serviettes à eau. Lequel est le plus avantageux en termes de consommation sachant que ce sera le seul point de chauffage de la salle de bains ?

Merci ! Denis »

 

« Bonjour Denis,

 

Je suis Stéphane, expert en salle de bains Lapeyre. Si je comprends bien, vous recherchez un radiateur pour à la fois chauffer votre salle de bains et vos serviettes. Il existe divers modèles de radiateurs sèche-serviettes : électriques, à eau ou mixtes. Comme vous l’avez compris, il faut prendre en compte plusieurs critères :

 

Le confort : En plus de chauffer la pièce, certains modèles permettent de chauffer, voire sécher complétement les serviettes, ce qui est très agréable.

 

La performance : Vous devez choisir la bonne puissance. Une température agréable dans une salle de bains se situe entre 21 et 24 degrés. Par exemple, pour atteindre une température de 22°C, il faut une puissance d’environ 120 à 130 W/m2 carrés à chauffer. Pour votre salle de bains de 7.5 m2, notez que votre futur sèche-serviettes doit avoir une puissance entre 900 et 1 000 watts pour chauffer la pièce et aussi sécher les serviettes.

 

La consommation : La consommation n’est pas à négliger. Voici les détails par modèle.

 

Le sèche-serviettes électrique

 

J

 

L’avantage du sèche-serviettes électrique est qu’il est capable d’adapter rapidement la température de la salle de bains et de la maintenir. Côté consommation, ça grimpe, ce n’est pas le plus économique.

 

Qu’il soit radiant, soufflant, à fluide ou sans fluide. Son installation se fait par un branchement électrique adapté aux normes exigées dans les pièces humides.

 

Si vous choisissez un modèle électrique, je vous donne quelques conseils pour faire des économies d’énergie : éviter de le faire tourner 24h/24 à plein régime. Nous passons environ 1 h par jour en moyenne dans la salle de bains.

 

Quand personne n’est dans la salle de bains, vous pouvez :

  • éteindre votre sèche-serviettes électrique
  • privilégier un mode de chauffe éco (17°C), qui suffira à préserver la pièce d’un excès d’humidité
  • préférer un modèle avec un thermostat programmable

 

Le sèche-serviettes à eau (ou à fluide caloporteur)

 

k

 

Tout d’abord, la condition pour installer un sèche-serviettes à eau est de disposer d’une chaudière en chauffage central. Ce type de sèche-serviettes apporte une chaleur constante à la pièce mais ne fonctionne que lorsque le chauffage est en marche, donc en été, oubliez les serviettes toutes chaudes et sèches à la sortie de la baignoire. Et comme un chauffage classique, il doit aussi être purgé. En revanche, il a l’avantage d’être bien plus économique qu’un modèle électrique. Certains modèles sont équipés d'une robinetterie thermostatique qui permet un réglage précis de la température et évite le gaspillage d'énergie.

 

k

 

Le sèche-serviettes mixte

 

Il s’agit d’un sèche-serviettes à eau auquel une résistance électrique a été ajoutée. Il ne dépend pas du fonctionnement de la chaudière. Il est plus économique qu'un modèle électrique en hiver et sèche les serviettes été comme hiver. Par contre il faut un double raccordement pour l’installer (chauffage central de votre logement et réseau électrique) ce qui crée des contraintes d’aménagement.

 

Denis, j’espère vous avoir aidé, je vous dis à bientôt en magasin.

 

Stéphane »

 

 

 

 

 

 

Recommander cet article