parquet en bois header

Séduit par son caractère authentique et son aspect chaleureux, vous avez opté pour un parquet en bois. Il vous reste à créer une ambiance en déterminant un style et une finition.

 

parquet en bois 1

 

Bois massif, exotique ou parquet contrecollé ?

 

À chaque style d'habitation, son parquet ! Plus prestigieux, le parquet massif - en bois exotique ou non - fait preuve d’une robustesse exceptionnelle et allie l’authenticité à des qualités d’isolant naturel.

 

Les parquets contrecollés, assez onéreux, et exigeants en terme d’entretien, sont composés de trois épaisseurs dont la première est intégralement composée de bois. Ils sont, quant à eux, disponibles dans des gammes de prix moindres que celles du luxueux parquet massif. De plus, les parquets contrecollés vous offrent une pose souvent plus facile.

 

Côté essences, à vous de choisir entre l’authenticité du bois massif en chêne par exemple, ou bien l’exotisme avec le hêtre, du pin ou du jabota. Quant aux modèles contrecollés, ils offrent un aspect proche de celui du bois massif.

 

À choisir également la largeur des lames. Étroites ou larges ? Telle est la question. Pour des lames XXL, seuls les parquets contrecollés sauront répondre à ce souhait. À noter que les lames de parquet étroites, en monofrise ou multifrise, conviennent parfaitement aux petites pièces.

 

parquet en bois 2

 

Quid de la finition ?

 

Choisir la structure ou le bois de son parquet massif est une chose, définir sa finition en est une autre. Vous voulez un parquet très résistant et facile d’entretien ? Optez pour le parquet en bois verni. Il se décline en mat, huilé, doré ou patiné. Vous préférez l’esthétique du bois brut ? Le parquet brossé est la solution parfaite. Et si vous accordez de l’importance aux produits respectueux de l’environnement, orientez-vous vers le parquet huilé.

 

Côté entretien, le parquet contrecollé se nettoie facilement avec une serpillière humide et un produit adapté. Pour le paquet massif, soyez plus vigilant. S’il n’est pas verni, pensez à le huiler régulièrement. Ainsi, vous le protégerez des traces de passages et taches éventuelles. Si cet entretien vous effraie, vous pouvez décider de le vernir, son entretien n’en sera que facilité !

 

Zoom sur la pose

 

Côté pose, on compte la technique et l’aspect décoratif ! Qu’importe la taille des lames, vous pouvez opter pour une technique de pose particulière et donner de la personnalité à votre pièce. Le motif de pose le plus fréquemment utilisé, est la pose à l’anglaise : des lames, de mêmes largeurs, mais de longueurs différentes, sont assemblées les unes à côtés des autres de manière parallèle. Petite subtilité, la pose du parquet à l’anglaise peut se faire à joints perdus (aléatoires) ou en coupe de pierre (joints alignés au même niveau). À l’inverse, la pose à la française se concentre sur des lames de longueurs et de largeurs différentes.

 

Plus original, le parquet avec une pose en échelle (lames larges mais courtes entrecoupées par des lames fines posées de manière perpendiculaires), en point de Hongrie, aussi appelé parquet à chevrons ou un parquet avec une pose à bâtons rompus, donneront du cachet à votre maison. Plus classique, le parquet avec une pose Versailles ou Chantilly s’inspire du style châtelain.

 

Enfin, sachez que vous pouvez opter pour une pose clouée : la plus traditionnelle et la plus adaptée pour le parquet en bois massif. Sachez toutefois, qu’elle peut être adaptée pour les parquets contrecollés. Seul bémol, ce type de pose ne convient pas pour les intérieurs équipés d’un chauffage au sol. Autre solution, la pose collée. C’est celle la plus couramment utilisée aujourd’hui pour les parquets massifs et contrecollés. Enfin, si vous avez opté pour un modèle de parquet stratifié, dirigez-vous vers une pose flottante. Facile à mettre en œuvre, elle est également adaptée aux parquets contrecollés.

Recommander cet article

Retrouver les produits Lapeyre
concernés par cet article

Contenu associé à :

#sols #choisir #parquet #bois #conseil