pose carrelage head
Retour aux articles

Poser un carrelage est l’une des solutions les plus simples pour changer rapidement de revêtement de sol. Mais cela requiert de la patience, les outils adéquats et un certain savoir-faire. Voici nos conseils pour réussir sa pose de A à Z.

 

1 - Savoir prendre les mesures et calculer la bonne quantité de carrelage

 

Avant de commencer, il est bon de savoir la quantité de carrelage dont vous aurez besoin. Pour cela, prenez les mesures de la pièce pour connaître sa superficie et reportez-la en nombre de boîtes de carrelage en fonction des mètres carrés indiqués sur celles-ci. Attention, prévoyez toujours deux à trois caisses supplémentaires en cas de carreaux cassés ou d’une surface sous-estimée.

 

2 - S’équiper avec le bon matériel

 

Avant de vous lancer dans la pose d’un carrelage, il faut bien entendu être équipé pour la circonstance. Pour cela, il vous faudra, évidemment, votre nouveau carrelage, du mortier-colle pour le coller, du mortier joint, plus fin qui apparaîtra entre les différents carreaux ainsi que des croisillons.

 

Mais ce n’est pas tout ! Vous devrez également vous équiper d’une machine à couper le carrelage et de tous les outils nécessaires à l’encollage : un mètre, un crayon, un niveau à bulle, une règle et une équerre de maçon, des cordeaux, une truelle, une spatule dentée, un maillet en caoutchouc ainsi qu’une raclette en caoutchouc à joint.

 

3 - Préparer le sol et tracer les repères

 

Avant de débuter la pose, vérifiez bien votre sol. Il doit être parfaitement préparé. Assurez-vous qu’il soit solide, sain, propre et sec. N’hésitez pas à passer l’aspirateur et à le nettoyer avec une brosse et un produit d’entretien pour éviter qu’il ne soit poussiéreux ou graisseux. La colle se fixera d’autant mieux.

 

Pensez aussi à votre plan de pose. Cela ne s’improvise pas ! Il est important de déterminer la position des carreaux (selon vos critères esthétiques) ainsi que l’axe de pose : dans l’axe de la porte ou à partir du centre de la pièce. Enfin, tracez deux axes perpendiculaires à l’aide d’un mètre, d’une équerre et de cordeaux. La pose du premier carreau débutera au croisement de ces deux-là.

 

4 - Bien poser les carreaux

 

Au préalable, coupez, si besoin, votre carrelage aux dimensions souhaitées. Ensuite, pensez à préparer le mortier avant de débuter l’encollage, puis étalez-le au sol avec la truelle. Voyez plus large que la largeur de votre carrelage ! Pour les grands modèles de carrelages, procédez à un double encollage : au sol et sous le carreau. Notez que la spatule dentée vous permettra de strier la couche de colle afin de lui donner l’épaisseur souhaitée. Vérifiez qu’il soit parfaitement aligné au cordeau puis tapotez-le avec le maillet pour le fixer. Vous n’avez plus qu’à réitérer l’opération. Veillez toutefois à bien placer les croisillons afin de respecter le même espace de joint.

 

Même si cela semble le plus logique, la pose du carrelage s’effectue en laissant une bande équivalente à un carreau le long des bords du mur. Cela vous permettra d’éviter les imperfections de votre mur, mais aussi de limiter les coupes de carreaux. Ainsi, vous vous assurez d’une pose bien droite.

 

5 - Savoir faire les joints

 

Une fois posé, attendez 24 h avant d’appliquer le joint de carrelage. Quelques conseils : commencez par l’espace le plus éloigné de votre porte. Dans un second temps, passez le joint à la spatule puis enlevez le trop-plein à la raclette sans creuser entre les carreaux. Enfin, nettoyez aussitôt à l’éponge puis à l’aide d’un chiffon.

 

Pensez aux finitions de votre carrelage. Si vous carrelez un espace douche, optez pour un profilé d’étanchéité. Pour un escalier ou un angle de mur, un profilé de protection est un plus indéniable. À vous de jouer !

Recommander cet article

Retrouver les produits Lapeyre
concernés par cet article

Contenu associé à :

#sols #renover #carrelage #tutoriel