clgSDB
Retour aux articles

Comment poser un carrelage mural dans une salle de bains ?

 

Vous rénovez ou aménagez la salle de bains de vos rêves ? Résistant à l’humidité, aux chocs et au temps, le carrelage est l’un des matériaux les plus pratiques à choisir pour recouvrir les murs. Et la pose du carrelage mural est l’une des étapes bricolage les plus accessibles ! A condition bien sûr de respecter quelques règles de préparation, d’avoir le bon matériel à disposition et de s’armer d’un peu de patience et de courage… Pour une pose de carrelage mural sans stress, suivez les conseils des experts en salle de bains Lapeyre.

 

Avant la pose du carrelage : matériel et préparation

 

Lapeyre vous recommande de prendre le temps au préalable pour choisir votre type de carrelage, afin de ne pas vous lancer dans un investissement inadapté. Dans une salle de bains, la règle qui prime est d’éviter les carrelages poreux, comme les terres cuites et les grès. Si la faïence n’est pas forcément recommandée sur les sols car fragile, elle est par contre parfaite pour les murs, et apporte une touche déco en frise ou sur toute la surface.

Avant de vous lancer dans la pose de votre carrelage mural, voici une liste du matériel dont vous aurez besoin au fur et à mesure de l’avancement de vos travaux dans votre salle de bains, et quelques règles à suivre pour préparer au mieux votre support.

 

LE MATERIEL

-      Carrelage en quantité suffisante (prévoir une marge de 5% pour anticiper les chutes de coupe, les erreurs et la casse)

-      Tasseaux (ou cales en bois)

-      Colle à carrelage (spéciale murs)

-      Mortier de jointement

-      Croisillons

-      Truelle

-      Spatule crantée

-      Maillet en caoutchouc ou massette

-      Carrelette électrique ou coupe carreaux

 

Conseils Lapeyre :

·         Ouvrez tous vos paquets de carrelage avant de démarrer et mélangez vos carreaux, afin d’obtenir une couleur nuancée harmonieuse et ainsi de contourner les éventuels différences de teintes entre lots.

 

LA PREPARATION

Les choses sérieuses commencent ! Votre support se doit d’être propre et stable pour pouvoir accueillir votre carrelage.

 

1.   Le nettoyage du support : Si votre ancien mur est recouvert de papier peint ou autre revêtement de mur, décapez, poncez et lissez. Enlevez tout résidu qui pourrait empêcher l’adhérence de votre colle à carrelage. Si vous posez du carrelage sur un ancien carrelage lisse, griffez les carreaux à l’aide d’une meuleuse.

 

2.   Le traçage des repères : Pour contrer tout souci d’horizontalité ou de verticalité, fixez en base horizontale des tasseaux qui vous serviront de guide à la pose de votre carrelage de mur. Mesurez la hauteur d’un carreau, ajoutez y 2 épaisseurs de joint et tracez un trait horizontal en partant du bas, sous lequel appliquer les tasseaux (vous poserez la 1ère ligne de carrelage… en dernier !). Puis, à l’aide de l’équerre, tracez des repères horizontaux voire fixez également des tasseaux « guides » à angle droit selon la même méthode. Partez de l’angle inférieur le plus en vue, qui sera un angle sans découpe.

 

Conseils Lapeyre :

·         Pour éviter les problèmes d’infiltration, n’hésitez pas à appliquer un traitement spécial adapté sur vos murs avant encollage. Sur des supports trop fissurés ou poreux, ou pour une pose de carrelage de douche, on vous conseille de renforcer vos parois avec des plaques hydrofugées.

·         Le choix de la colle à carrelage est primordial et nous vous orientons vers des colles en pâte, plus pratiques pour une application sur les murs... ou simplement si vous débutez dans la pose de carrelage !

 


Pose du carrelage sur un mur : des étapes incontournables

 

A vos outils : il est temps de commencer la pose de votre carrelage sur les murs, pose qui se fera de bas en haut par lignes horizontales, en démarrant par des carreaux entiers.

 

4 ETAPES INCONTOURNABLES

 

1.   Collage : étalez la colle sur le mur sur une surface d’environ 50 cm2 ou 3 à 4 carreaux de carrelage et « peignez » cette surface avec la spatule crantée. Pour des grands carreaux de carrelage, encollez également le dos de vos carreaux.

 

2.   Pose de la première ligne : placez le premier carreau dans l’angle formé par les tasseaux ou à gauche sur la ligne de tasseaux horizontaux, puis continuez en ligne horizontale vers la droite en positionnant un croisillon entre chaque carreau. Bien appuyer pour écraser la colle. Supprimez les excès de colle à la raclette.

 

3.   Ajustements : tous les 6 ou 7 carreaux, vérifiez l’horizontalité et la planéité de votre pose (avec votre niveau à bulle). Si besoin, tapotez avec le maillet pour remettre d’aplomb.

 

4.   Pose : alignez-vous toujours sur le tasseau de gauche ou sur la ligne tracée à la verticale pour démarrer une nouvelle bande horizontale. N’oubliez pas de toujours intercaler vos croisillons. Et d’ajuster la pose. Si besoin, vous pouvez poser des profilés de finition aux angles, sur lesquels appliquer votre carrelage.

 

5.   Fin de la pose : Enlevez tous vos croisillons. Après 24h environ, enlevez votre tasseau (vos tasseaux), et posez la première ligne de carreaux inférieure.

 

LES DECOUPES

 

En fin de ligne, à moins d’un coup de chance, vous devrez couper vos carreaux, et pas forcément tous de la même taille si votre mur n’est pas droit ou si vous devez contourner un obstacle.

 

-      Coupes droites : prenez vos mesures (n’oubliez pas de retrancher 2 épaisseurs de joint) et tracez au crayon votre découpe sur le carreau avant d’utiliser la carrelette adaptée.

 

-      Coupes courbes (tour de lavabo, de robinetterie, de tuyau) : tracez votre découpe au crayon sur votre carreau. A l’aide d’une pointe à tracer, détourez et quadrillez la partie à découper (repère qui facilite la coupe). Grignotez la partie à supprimer (quadrillée) avec la pince perroquet.

 

-      Perçage de carreaux (si un tuyau arrive au milieu d’un grand carreau) : prévoyez l’usage d’une scie à chantourner, et préférez faire votre découpe sur un établi ou une surface plane pour éviter la casse. Si vous ne disposez pas de ce matériel, vous pouvez aussi couper votre carreau en deux, et effectuer 2 coupes courbes en demi cercle avant de replacer vos deux parties l’une contre l’autre (moins esthétique mais plus facile !).

 

Conseils Lapeyre :

·         Procédez toujours ligne par ligne. Vous pouvez encoller 2 lignes en même temps si vous posez des carreaux inférieurs à 15 cm de côté, mais toujours en appliquant vos carreaux sur une ligne à la fois.

·         Vérifiez régulièrement le niveau des carreaux et ajustez si nécessaire… avant que la colle ne sèche !

·         Nettoyez régulièrement les excès de colle qui pourraient ensuite gêner la pose des joints.

·         N’oubliez pas d’enlever vos croisillons avant le séchage.

·         Nettoyez bien votre matériel de pose juste après usage avec une éponge humide.

 

 

Finition: la pose du joint de carrelage

 

La phase de séchage est indispensable et primordiale ! Attendez au moins 24h avant la pose de votre joint, voire 48h dans une pièce peu aérée. Une fois la colle à carrelage bien sèche, vous pouvez procéder à la pose du joint de carrelage.

 

Bien suivre les indications du fabricant pour le mélange de votre mortier de jointement : vérifiez avant de commencer que la quantité préparée vous suffira bien à couvrir l’intégralité de la surface de votre mur carrelé !

 

Suivez les conseils pas à pas de notre article : « réussir la pose du joint de carrelage mural dans ma salle de bains »

 

Conseils Lapeyre :

·         Juste après le nettoyage de votre joint, n’hésitez pas à utiliser un décapant doux de fin de chantier pour nettoyer en profondeur votre carrelage. Généralement, une pose de 2 à 3 mn suffit, après quoi, un bon coup de balai brosse et un rinçage à grandes eaux, et vous voilà devant un carrelage prêt et propre !

·         Afin d’assurer propreté et longévité à votre carrelage mural, pensez à le nettoyer à l’éponge régulièrement (tâche qu’on oublie quand il s’agit d’un mur !), voire d’y appliquer un produit de protection anti moisissures.

 

Naturel, brillant, mat, mosaïques : plus de 900 références de carrelage sont disponibles chez Lapeyre ! N’hésitez plus…

Recommander cet article