Douche a l italienne
Retour aux articles

La grande tendance du décloisonnement arrive depuis quelque temps dans nos salles de bain : spacieuse, design et pratique, la douche italienne ouverte prend peu à peu l’avantage sur les douches classiques, cabines de douche et autres combinés baignoire-douche. Cette douche au ras du sol vous donne envie ? Lapeyre vous oriente sur les avantages de la douche italienne dans une salle de bains, mais aussi sur les contraintes de son installation, pour investir sans se tromper.

 

La douche italienne : une tendance et plein d’avantages !

 

Installée entre deux murs ou des parois de douche, la douche italienne s’ouvre sur la salle de bains en s’adaptant facilement à tout type de configurations et de surfaces. Coup de projecteur sur ces douches qui revisitent l’esthétisme des salles d’eau et n’en finissent plus de séduire…

 

FOCUS SUR LA DOUCHE ITALIENNE

 

A l’origine, la douche à l’italienne est une douche au ras du sol, ouverte ou semi ouverte, sans receveur donc, et juste équipée d’un siphon ou d’un caniveau à même le sol. Elle doit son nom aux douches romaines caractérisées par leur absence de marche.

 

Quesaco ? La douche à l’italienne est une douche « de plain-pied » qui est entièrement maçonnée : sol et receveur ne font qu’un. Le principe : le receveur, système de récupération de l’eau, est intégré dans le sol, et une fois recouvert de carrelage ou d’un autre revêtement, il prolonge le sol de la salle de bains, sans créer de rupture… même si une légère pente est indispensable pour le bon écoulement de l’eau.

 

Les éléments : Quatre éléments composent une douche à l’italienne :

  • Le receveur, central ou déporté, qui peut être prêt à carreler ou extra-plat : dans ce dernier cas, il ne s’agit pas d’une véritable douche à l’italienne techniquement parlant.
  • La paroi de douche, transparente voire absente parfois ou confondue avec le mur.
  • La robinetterie, à choisir encastrée pour une finition design, ou apparente.
  • Le revêtement de sol et mural, qui est souvent un même carrelage, et dont le but est de protéger les murs et d’assurer l’étanchéité.

 

Plafonniers et mitigeurs s’encastrent pour accentuer l’aspect design de la douche italienne.

 

Astuce Lapeyre : En cas de construction, vous pouvez remplacer le receveur par une chape directement coulée avec la pente adéquate. En cas de rénovation, il est parfois nécessaire de « rehausser » le sol de la douche à l’italienne par une marche si le receveur à carreler ne peut être encastré dans le sol.

 


3 BONNES RAISONS DE CHOISIR UNE DOUCHE ITALIENNE

 

Référence pour la création d’une salle de bains ou la rénovation, la douche italienne a plus d’un tour dans son chapeau pour vous séduire…

 

Atout sécurité : affleurant le sol, la douche à l’italienne offre un accès plain-pied, sans différence de niveau, qui facilite son usage et son entretien. Particulièrement adaptée pour les enfants, les personnes âgées ou les personnes à mobilité réduite, la douche italienne est aussi sécurisante que séduisante !

 

Atout pratique : comme elle ne nécessite ni bac de douche, ni porte, la douche italienne est un réel gain de place dans la salle de bains, en s’adaptant en taille et forme à vos contraintes.

 

Atout esthétique : la douche à l’italienne est la solution douche qui permet à votre créativité de s’exprimer ! Parois à angle droit ou courbes, large choix de revêtements pour les murs et le sol (carrelage, bois, grés, faïence ou mosaïque…), espace adaptable en surface et forme… les configurations sont sans limite pour cette douche au design si plébiscité qui semble repousser les murs !

 

Astuce Lapeyre : installer une douche italienne permet de délimiter l’espace. Sa cloison crée des espaces distincts pour séparer lavabo et douche par exemple, ou encore pour créer un espace d’eau dans une chambre sans en réduire la surface « visuelle ». Pour s’adapter à vos envies, faites votre choix parmi les parois de douche Grands espaces ouverts Lapeyre

 


Installer une douche italienne : quelques contraintes techniques

 

Vous craquez et souhaitez installer une douche à l’italienne dans votre salle de bains ? Les experts salle de bains Lapeyre vous guident sur les règles à respecter et les contraintes à connaître afin d’évaluer la faisabilité des travaux et d’éviter les mauvaises surprises.

 

LES TRAVAUX NECESSAIRES

 

1. La création d’un receveur « de plain-pied ».

Par définition, le sol de la douche italienne se confond avec le sol de la salle de bains, ce qui induit quelques contraintes de réalisations.

  • Dans une salle de bains neuve, il convient d’encastrer le système d’évacuation de la douche dans la dalle avant de recouvrir le receveur.
  • Pour une rénovation, il faudra envisager de décaisser le sol existant afin d’y intégrer un siphon ou un caniveau, pour obtenir une surface plane après réalisation… ou de créer une marche et donc une douche surélevée. Une autre solution consiste à utiliser un receveur extra-plat, très tendance également et moins coûteux, et surtout très simple à mettre en œuvre.

 

NB Lapeyre : nous vous déconseillons de poser une colonne de douche hydromassante dans une douche à l’italienne, car l’évacuation pourrait s’avérer insuffisante.

 

2. L’étanchéité avant tout !

Si les rebords d’une douche classique contiennent l’eau, et si un bac de douche se change assez facilement, il en est d’un tout autre ordre d’idée pour la douche italienne entièrement maçonnée. Pour une étanchéité irréprochable, deux solutions s’offrent à vous :

  • La création d’une chape hydrofuge, hermétique, qui respecte la pente d’évacuation (entre 1 et 3 cm par mètre).
  • L’utilisation d’un kit à carreler : receveur à carreler et bonde de douche, à encastrer et recouvrir, dont la pente est déjà prévue.

 

A vidage central ou horizontal, découvrez les receveurs de douche à carreler Lapeyre  et les caniveaux de douche à maçonner.

 

NB Lapeyre : même sur un support étanche, veillez à soigner vos joints de carrelage et vos colles, en utilisant des matériaux hydrofuges ou hydrophobes. N’oubliez pas de poser des bandes d’étanchéité sur votre receveur et sur les pourtours de la douche. Et éviter les revêtements glissants qui peuvent être très esthétiques sur les murs, mais dangereux sur un sol de douche.

 

 

La pose par un pro… pour éviter de prendre l’eau !

 

Vous avez choisi tous vos matériaux : receveur, parois de douche, robinetterie, revêtement mural et de sol… On vous conseille de faire appel à un professionnel pour la pose de votre douche italienne, investissement à long terme qui requière précision et expérience. Un professionnel sera par ailleurs en mesure de vous proposer une garantie en cas de fuite ou de défaut de pose. Mais surtout la douche à l’italienne dont vous rêviez !

 

Découvrez comment poser une paroi de douche à l’italienne, et comment poser un carrelage mural de salle de bains avec les experts Lapeyre.

Recommander cet article