reno fenetre header

Parce qu’il n’est pas toujours facile de rénover ses fenêtres soi-même, nous abordons les bonnes questions à vous poser avant de vous lancer et les étapes à respecter pour réussir sa restauration. Car un projet de rénovation de fenêtre, ça se prépare !

 

Avant de vous lancer dans la rénovation de vos fenêtres, posez-vous les bonnes questions. Le bâti de mes fenêtres est-il suffisamment sain pour ne pas avoir besoin d’être remplacé ? Est-il cassé ? La structure est-elle étanche ? Dans le cas contraire, une rénovation ne sera pas suffisante mais un remplacement total sera à prévoir.

 

Pour vérifier que le bâti de vos fenêtres est assez sain, sondez-le avec un tournevis à plusieurs endroits : si ce dernier s’enfonce dans le bois, c’est qu’il est trop usé, abîmé. Optez alors pour un remplacement complet. Scrutez également les traces d’humidité sur le mur situé sous votre fenêtre, pour vous assurer de l’étanchéité de la structure.

 

Enfin, si vous décidez de conserver et de rénover exclusivement le bâti de l’ancienne fenêtre et de remplacer dette dernière par un nouveau modèle, sachez prendre les bonnes mesures. Pour cela, aidez-vous de notre Fiche projet qui aide à la prise de mesure avant de vous lancer.

 

En magasin, les conseillers Lapeyre adapteront la fenêtre à vos dimensions. Qu’elle soit en bois, en aluminium ou en PVC, la nouvelle fenêtre (et son bâti), se placeront directement sur l’ancien bâti. 

 

reno fenetre 1

 

Les étapes à suivre pour réussir sa restauration

 

Vous avez vérifié et votre fenêtre n’a pas besoin d’être changée, attaquez-vous alors à sa restauration. Parfois, même si le bâti et la fenêtre sont en bon état, le vitrage a besoin d’être changé. Sachez qu’il est possible de remplacer un simple vitrage par du double afin d’être plus performant en terme d’isolation phonique et thermique. Autre solution, les peintures « isolantes », et films isolants thermiques à appliquer directement sur la vitre. Ces solutions sont faciles à mettre en place, nul besoin de faire appel à un vitrier.

 

reno fenetre 2

 

Autre point à vérifier et à restaurer, les joints. Facile à changer et peu coûteux, ils assurent une bonne isolation et permettent de donner un petit coup de jeune à ses fenêtres.

 

S‘il s’agit d’une fenêtre en bois, vous devrez alors la nettoyer et la repeindre. Pour cela, commencez par gratter la peinture écaillée, pour mettre la structure à nue puis poncez la surface. Appliquez le mastic dans le creux de la feuillure et traitez avec une résine d’accrochage les parties extérieurs, les plus exposées. Pour réparer le bois endommagé, optez pour une résine (choisi dans un coloris le plus proche possible de votre bois) à mélanger avec un durcisseur. Il ne vous reste plus qu’à peindre et graisser les gonds !

 

Pas besoin de les changer, vos fenêtres se sont offert une nouvelle jeunesse.

 

Recommander cet article

Retrouver les produits Lapeyre
concernés par cet article