retour Retour

Choisir la bonne hauteur pour votre plan de travail

Pour cuisiner de manière confortable, on pense ergonomie. Lors de la conception ou la rénovation de votre cuisine, optimisez l’espace et adaptez la hauteur de votre plan de travail en fonction de votre taille et de vos besoins. Les experts cuisine Lapeyre vous aiguillent pour définir la taille optimale.

Parce que l’on passe entre trente minutes et plusieurs heures par jour debout dans la cuisine, la hauteur du plan de travail doit être parfaitement définie pour vous assurer de cuisiner de manière agréable. Évitez toutes tensions et adoptez une bonne position face à un plan de travail fixé au niveau qui vous correspond. Une hauteur déterminante à définir en amont, car elle induit les positions de vos meubles hauts et bas, de votre hotte, mais aussi celle des prises de courant.

Un plan de travail ergonomique

Que ce soit pour préparer les repas ou faire la vaisselle, il est important que la hauteur de votre plan de travail respecte votre morphologie. Si vous devez vous baisser ou remonter les épaules pour effectuer une tâche, des douleurs musculaires ou des tensions localisées risqueraient de s’installer rapidement.

Dans une cuisine, il y a deux types de plans de travail : le plan sous crédence (plan linéaire) ou le plan de travail en îlot. Tandis que le premier représente la partie plane qui se trouve de part et d’autre de votre évier ou de votre zone de cuisson, le second est situé, en général, au milieu de la pièce et recouvre un ensemble de meubles autonomes. Pour ces deux plans de travail, les fonctions peuvent différer. Et les hauteurs aussi ! Le plan sous crédence est la zone la plus utilisée pour préparer les repas, laver, couper, ranger, poser les plats… L’îlot, quant à lui, peut être une zone de repas et/ou un plan de travail. Pour une zone multifonction, il faudra donc veiller à respecter le confort nécessaire à un plan de travail et adapter les sièges (tabourets) pour un repas « en hauteur ».

Plan de travail avec rangement dans une cuisine en îlot

Notez aussi que tous les utilisateurs de la cuisine n’ont pas la même taille ni la même morphologie et que chaque usage nécessite une position différente. Pour combiner les besoins de chacun, il est possible d’installer différents niveaux de plan de travail. Une solution tendance qui casse la monotonie architecturale des cuisines d’antan et s’adapte à nos modes de vie qui évoluent. Un évier plus bas pour les enfants, une zone de préparation moyenne pour la cuisinière en chef ou encore une zone de cuisson plus élevée pour le cuistot de la maison.

La bonne hauteur pour toute la famille

La plupart des cuisines proposées par les cuisinistes ont des hauteurs de plan de travail standard allant de 91 à 93 cm. Elles étaient fixées à 87 cm il y a encore quelques années. Les nouvelles normes s’adaptent à la taille moyenne de la population qui a grandi. Mais nous ne faisons pas tous la même taille ! Pour définir la hauteur optimale du plan de travail lors de la conception de votre cuisine, prenez en compte celle des pieds des meubles, des rangements sous plan et l’épaisseur du plan de travail. La hauteur idéale se trouve à 10 cm sous la pointe de votre coude, bras plié à 90°. Le critère déterminant dans votre décision : que votre dos reste droit ! Pensez à prévoir une différence de quelques centimètres entre la zone de lavage (plus haute) et la zone de cuisson.

Plan de travail linéaire dans une cuisine lumineuse avec un père et ses deux enfants

Si votre cuisine offre un seul plan de travail linéaire et que vous ne pouvez pas moduler les hauteurs, optez alors pour la moyenne de celles qui conviennent aux différentes personnes vivant sous le même toit. Ne vous fiez pas aux enfants, ils grandissent, et perdent parfois l’envie d’aider avec les années. Équipez-vous d’un marchepied. Pratique, il se décline dans différentes tailles. Lors de la conception de la cuisine, vous pouvez imaginer encastrer le marchepied dans la plinthe, et ne le déplier qu’au moment opportun. Enfin, outre la hauteur de votre plan de travail, n’hésitez pas à adapter également la profondeur en fonction de vos besoins. Faire le choix des bonnes dimensions, c’est s’assurer de cuisiner confortablement.