6
Retour aux articles

Comment remplacer une baignoire par une douche ?

 

« Bonjour à tous !

 

C’est Stéphane, votre expert salle de bains, et aujourd’hui je vous explique comment remplacer votre baignoire par une douche à la fois spacieuse et pratique. Un vrai plus pour gagner de l’espace.

 

Étape 1 : Le démontage de la baignoire

Étape 2 : Enlever le carrelage existant

Étape 3 : Ajuster la hauteur de l'arrivée d'eau

Étape 4 : La pose du receveur

Étape 5 : La pose du carrelage

Étape 6 : Raccord et fixation de la robinetterie

 

Étape 1 : le démontage de la baignoire

 

Commencez par fermer le robinet d’arrivée d’eau puis ôter le joint d’étanchéité autour de votre baignoire à l’aide d’un cutter. Enlevez la structure entourant votre baignoire. Celle-ci cache le système de vidage. Généralement, c’est une simple plaque en bois (coffrage) à dévisser, mais il est possible qu’il s’agisse d’une plaque hydrofuge carrelée.

 

Avec une clé plate ou à molette, dévissez le système de vidage, le siphon situé sur la grille d'évacuation d'eau et les bagues du mitigeur.

 

Comme je devine que vous n’êtes pas fan des inondations, voici une astuce : vissez des bouchons mâles en laiton sur les raccords de plomberies durant les travaux. Cela vous évitera une mare dans votre salle de bains.

 

Maintenant, vous pouvez enfin enlever votre baignoire. Vous avez un ami sympa ? Faites-vous aider si celle-ci est trop lourde.

 

Étape 2 : enlever le carrelage existant

 

La seconde étape pour remplacer une baignoire par une douche consiste à enlever le carrelage. Au préalable, protégez le sol. Pour cette étape, il vous faut : un burin plat, un marteau ou une massette et surtout de la délicatesse quand on ne sait pas ce qu’il y a derrière les carreaux.

 

Burin bien à plat c’est parti, lancez-vous ! Procédez carreau par carreau en tapant dans leurs coins. Si c’est une plaque de plâtre, les coups donnent un son creux. Privilégiez donc la méthode douce. Si c’est du béton ou des carreaux de plâtre, allez-y plus fort. Pour préparer la surface à carreler, ôtez les débris de colle. Grattez-les avec un couteau à enduit (ou spatule) et faites un ponçage à gros grains.

 

Étape 3 : ajuster la hauteur de l’arrivée d’eau

 

Pour remplacer une baignoire par une douche, une session plomberie s’impose. Dégagez les arrivées d’eau intégrées dans le mur et installez le kit d’alimentation. Avec un marteau burin, réalisez des sillons le long du mur sur 1 mètre 10 de hauteur afin d’insérer le kit d'alimentation d'eau qui sera connecté au nouveau mitigeur.

 

NB : pour choisir votre robinetterie murale, tenez compte de la distance entre les centres des deux trous (entraxe).

 

Concernant le kit d’alimentation, il existe le kit classique à souder ou le kit sans soudure avec des raccords à visser. Une fois les tuyaux visibles, nettoyez-les et coupez-les. Raccordez vos tuyaux au kit, insérez vos tuyaux dans les saignées et rebouchez-les avec de l’enduit de rebouchage.

 

1

 

Étape 4 : la pose du receveur

 

Pour l’évacuation, positionnez votre receveur à la place prévue en tenant compte d’un espace suffisant pour intégrer la bonde d’évacuation.

 

Vérifiez la planéité du receveur avec un niveau à bulle. Selon le système d’évacuation existant, ajustez en le réhaussant si nécessaire.

 

Tracez les repères du receveur, puis ôtez-le et installez la bonde et son raccordement à l’évacuation légèrement inclinée (1% minimum) pour faciliter l’écoulement.

 

Positionnez le receveur sur ses marques en vérifiant que la bonde et son joint arrivent à bonne hauteur sous ce dernier. Mettez un joint d’étanchéité entre le receveur et le mur, puis placez les autres éléments de la bonde en veillant à bien comprimer le joint d’étanchéité à l’aide de la clé fournie. Vérifiez le niveau.

 

Étape 5 : la pose du carrelage

 

Protégez votre receveur avec du carton. En amont, préparez le mur avec un primaire d’accroche, puis d’étanchéité. En partant du bord du receveur, délimitez la zone à carreler en traçant votre marquage à la verticale, à l’aide d’une grande règle. Fixez un tasseau le long du tracé pour prendre appui sur celui-là et faciliter le guidage vertical durant la pose. Ensuite, mesurez la hauteur d’un carreau au-dessus du receveur. Prenez en compte un espace supplémentaire équivalent à l’épaisseur de deux joints et tracez un marquage. Par la suite, sous le marquage, vissez un autre tasseau à l’horizontal.

 

Sur l’équivalent de 3 carreaux, répartissez le mortier-colle avec une spatule crantée à dents de 6 mm. Striez et posez le premier carreau en donnant de légers coups de maillet. Intercalez entre chaque carreau un croisillon. Dès la pose du deuxième carreau, pour une planéité parfaite, donnez des petits coups de maillet sur une batte en bois. Continuez ainsi la pose des carreaux rangée par rangée et joints biens réguliers.

 

Après 24h de séchage, jointoyez votre surface avec du mortier spécial joints avec une raclette en caoutchouc. Pour réussir l’application, étalez le mortier en diagonale. Dès que celui-ci commence à durcir, lavez le carrelage avec un chiffon humide.

 

Étape 6 : Raccord et fixation de la robinetterie

 

Ça y est, c’est la dernière étape !

 

Autour du filetage des raccords excentrés fournis avec le mitigeur, enroulez dans le sens inverse des aiguilles d’une montre plusieurs tours de ruban d'étanchéité. Manuellement, vissez les raccords, puis à l’aide d’une clé plate, fixez-les sur les arrivées d'eau tout en laissant un jeu de serrage afin d’ajuster votre mitigeur. Vissez votre mitigeur sur les raccords et ajustez-le bien à l’horizontal à l’aide d’un niveau à bulle.

 

Après avoir vérifié l’étanchéité des raccords, appliquez du mastic transparent autour et lissez avec le doigt légèrement. Fixez le thermostatique. Fixez la barre de douche (bien la centrer par rapport au mitigeur). Percez lentement et sans percussion, puis continuez à vitesse rapide, avec percussions si le mur est en béton.

 

Raccordez le flexible de douche entre la douchette et le mitigeur sans oublier les joints fournis. Pour finir, installez un rideau ou une paroi de douche.

 

Voilà, j’espère que cet article vous a bien aidé, si jamais vous avez encore des doutes, nous sommes à votre écoute en magasin pour répondre à toutes vos questions.

 

Stéphane »

Recommander cet article