carrelage terrasse header
Retour aux articles

La pose d’un carrelage de terrasse n’est pas très différente de la pose d’un carrelage au sol en intérieur, mais demande rigueur et minutie afin d’obtenir un résultat durable, résistant et esthétique. La phase la plus importante et incontournable est la planification et la préparation de votre chantier d’extérieur.

 

LES TECHNIQUES DE POSE DE CARRELAGE EXTERIEUR

 

Bien que la pose que nous vous conseillons pour votre carrelage de terrasse soit la pose collée, il existe en fait 3 types de pose pour le carrelage d’extérieur :

 

-        La pose collée : consiste à coller au mortier colle les carreaux sur un support sec, sain et stable, telle une dalle de béton. Vous pouvez y adjoindre de manière optionnelle une natte drainante. Cette pose est la plus confortable et la plus simple, pour un résultat optimal

 

-        La pose sur plots : consiste à poser les carreaux sur des plots synthétiques souvent réglables en hauteur, laissant des interstices pour l’évacuation des eaux pluviales. Cette pose a le grand avantage de proposer une terrasse démontable, qui par ailleurs permet un accès au sol d’origine, réel atout sur un balcon ou une toiture-terrasse par exemple

 

-        La pose scellée : consiste à poser le carrelage sur un mortier puis le sceller au sol. Cette technique traditionnelle demande la pose préalable d’une natte de drainage sur pente et nécessite donc de l’expérience en pose de carrelage extérieur

 

LES TYPES DE CONFIGURATION DE POSE

 

A moins que vous ne choisissiez de réaliser de réels dessins de style avec des carreaux de formats différents, il existe 3 principaux types de configuration de pose du carrelage extérieur, pour des carreaux de même dimension.

 

-        La pose droite, ou « à fond perdu » consiste à aligner les carreaux de carrelage sur le ou les murs, arrête contre mur, de manière linéaire et identique sur chaque rangée. C’est le type de pose le plus répandu et le plus facile à mettre en place pour une terrasse (et celui que nous vous détaillons ci-après)

 

-       La pose en diagonale est également très prisée : elle consiste à positionner un carreau au centre de la terrasse pour définir ainsi des diagonales de pose, perpendiculaires les unes aux autres

 

-        La pose décalée, ou « à joints contrariés » peut se faire sur pose droite ou en diagonale et consiste à décaler les lignes de carrelage les unes par rapport aux autres, comme pour une pose de lames de parquet par exemple. Nous vous conseillons de respecter malgré tout une certaine régularité, en posant par exemple le carreau de la rangée aux 1/3 du carreau de la rangée précédente et ainsi de suite. Ayez le compas dans l’œil et le mètre toujours à portée de main

 

carrelage terrasse 1

 

CHOISIR LES MATERIAUX : carrelage et mortier

 

1.   Carrelage :

 

-        Qualité du carrelage : quelques caractéristiques clés sont à prendre en compte dans le choix de votre carrelage : l’adhérence pour éviter de glisser (votre carrelage doit absolument être antidérapant), la résistance aux chocs, rayures, passages, la résistance aux conditions climatiques (UV, gel, humidité). Ne négligez pas sa qualité, au risque de devoir refaire votre terrasse au bout de 2 ou 3 saisons. Vous pouvez vous reporter à la norme UPEC indiquée sur les emballages ou demander conseil à votre vendeur Lapeyre

 

-        Prise de mesures et calcul de quantité : une fois votre technique et type de pose déterminés, mesurez votre terrasse pour évaluer la quantité de carreaux nécessaire pour couvrir votre terrasse, sans oubliez les pertes dues aux coupes. Prévoyez une marge d’erreur de 10% environ surtout si vous débutez dans la coupe du carrelage. Le surplus servira à assurer les chutes et d’éventuels ratages de coupes, puis vous permettra de remplacer un carreau endommagé à l’usure

 

2.   Mortiers :

 

Mortier colle et mortier de jointement doivent être adaptés à la pose extérieure de carrelage et donc pouvoir résister à l’humidité (mortier colle classe C2, C2 S1 ou C2S2). Prévoyez en moyenne 5kg de mortier colle par m2 de carrelage (à confirmer selon les préconisations du fabricant), sachant qu’un double encollage sera privilégié (sol et carrelage).

 

Avant la pose du carrelage : matériel et préparation

 

Avant de vous lancer dans la pose de votre carrelage de terrasse, voici une liste du matériel dont vous aurez besoin au fur et à mesure de l’avancement de vos travaux d’extérieur, et quelques règles à suivre pour préparer au mieux votre chantier.

 

LE MATERIEL

 

-      Carrelage d’extérieur en quantité suffisante

-      Mortier colle

-      Mortier de jointement

-      Croisillons

-      Truelle

-      Spatule crantée

-      Maillet ou batte de carreleur

-      Carrelette électrique ou coupe carreaux (possible en location)

-      Pointe à tracer (pour les courbes)

-      Mètre et règle de maçon

-      Raclette en caoutchouc

-      Niveau à bulle et équerre

-      Profiles de finition pour bordures ou plinthes

-      Eponge, chiffons, gants et lunettes de protection

 

Conseil Lapeyre : ouvrez tous vos paquets de carrelage avant de démarrer et mélangez vos carreaux, afin d’obtenir une couleur nuancée harmonieuse et ainsi de contourner les éventuels différences de teintes entre lots.

 

LA PREPARATION

 

Plus important encore qu’en intérieur, la préparation de votre sol qui recevra le carrelage de terrasse est primordiale. Votre support se doit d’être propre, plan et stable pour pouvoir accueillir votre carrelage, mais aussi respecter l’inclinaison nécessaire pour l’évacuation des eaux de pluie (1 cm par mètre au minimum).

 

1.   La préparation du sol : le sol idéal pour recevoir du carrelage extérieur à coller est une chape en ciment ou béton avec inclinaison de 1 cm par mètre. Sur une dalle fraîche, il vous faudra attendre au minimum 1 mois de séchage avant d’envisager la pose de votre carrelage : à prévoir si vous comptez profiter de votre terrasse aux beaux jours !

 

a.    Rebouchez les trous et fissures avec du mortier colle.

b.    Grattez éventuellement les aspérités.

c.    Passez l’aspirateur industriel sur la totalité de la surface.

d.    Traitez les problèmes d’humidité voire d’infiltration.

e.    Appliquez un produit fongicide et un imperméabilisant.

 

2.   Le calepinage = traçage des repères : cette phase de préparation est spécifique au carrelage d’extérieur. Afin de prévoir les coupes, vous allez poser votre carrelage à blanc sur votre surface à carreler et tracer les repères au sol. Les coupes se font généralement le long du mur de la maison pour être moins visibles. (type de pose : droite).

 

a.    Tracez au sol une ligne perpendiculaire au mur jouxtant votre terrasse, au milieu de la longueur.

b.    Partez de la rangée la plus éloignée du mur de façade (bord extérieur de votre terrasse) et positionnez votre premier carreau le long de la droite tracée au sol pour revenir ensuite vers le mur avec les carreaux suivants, en ajoutant les croisillons aux intersections.

c.    Effectuez le même travail le long de la dernière rangée de carreaux entiers parallèle au mur (la plus proche du mur donc).

d.    Tracez la ligne le long des derniers carreaux entiers posés au sol : cela vous donnera la ligne de coupe pour le dernier carreau le long du mur.

e.    Revérifiez ainsi que vous aurez la quantité nécessaire de carrelage pour couvrir l’intégralité de votre surface.

 

Conseil Lapeyre : un carrelage extérieur ne peut pas être posé sur un ancien carrelage, de la terre ou des gravillons. Dans tous les cas, il vous faudra évacuer l’ancien sol et / ou faire couler une chape en ciment qui servira de support stable pour la pose de votre nouveau carrelage.


Pose du carrelage sur une terrasse : des étapes incontournables

 

A vos outils : il est temps de commencer la pose de votre carrelage de terrasse, pose qui se fera par temps sec, idéalement entre 18 et 22 degrés de température extérieure. Nous vous indiquons ici la technique pour une pose droite à adapter si vous avez opté pour une pose en diagonale ou décalée.

 

5 ETAPES INCONTOURNABLES

 

1.   Collage : préparez votre mortier colle selon les préconisations du fabricant. Vous pouvez utiliser un malaxeur électrique si vous devez préparer une grande quantité de mortier colle dans un seau. Effectuez un double encollage du sol et de l’envers des carreaux à l’aide d’une spatule crantée, sur la surface de la première rangée à coller. Commencez à l’angle de vos intersections tracées, par le carreau le plus éloigné de la terrasse, au milieu de la longueur.

 

2.   Pose du premier carreau : placez le premier carreau en utilisant le maillet de carreleur pour parfaire son adhérence, puis continuez en ligne vers le mur en positionnant des croisillons aux intersections de chaque carreau.

 

3.   Pose des rangées : tous les 3 carreaux, vérifiez la planéité de votre pose (en respectant toujours la pente initiale) et la bonne adhérence des carreaux. Si besoin, frappez avec le maillet pour remettre d’aplomb. N’oubliez pas les croisillons !

 

4.   Pose des finitions (plinthes, profiles, bord de terrasse) : pour la dernière ligne de carrelage le long du mur, n’oubliez pas l’espace pour le joint de finition. Les profils de finition ou les plinthes servent à réaliser les angles des arêtes de terrasse : placez d’abord vos profils, avant de coller le dernier carreau en le glissant en dessous. Nous vous conseillons de renforcer l’étanchéité de votre terrasse en posant un joint de silicone au ras du dernier rang de carrelage, avant le collage des plinthes et profiles.

 

5.   Fin de la pose : Enlevez tous vos croisillons et laissez sécher minimum 24h.(il vous sera toujours possible d’enlever les croisillons ou de les noyer après 24h !).

 

LES DECOUPES

 

Le carrelage d’extérieur est souvent plus épais qu’un carrelage de sol ou de mur en intérieur. Pour les découpes, vous aurez sans doute besoin d’un coupe-carreau électrique pour couper avec précision et rapidement (vous en trouverez en location pour éviter une dépense trop importante). N’oubliez pas lunettes et gants de protection, relevez vos manches et enlevez tout bijou ou montre au poignet.

 

-      Coupes droites : prenez vos mesures et tracez au crayon votre découpe sur le carreau avant d’utiliser le coupe-carreau. Il sera plus facile de couper environ 1/3 du carreau dans un sens puis de recommencer dans le sens opposé

 

-      Coupes courbes (tuyau, arbuste…) : tracez votre découpe au crayon sur votre carreau. A l’aide d’une pointe à tracer ou d’un crayon gras, détourez et quadrillez la partie à découper (repère qui facilite la coupe). Utilisez de préférence une meuleuse d’angle avec disque diamant pour une découpe nette et précise

 

carrelage terrasse 2

 

Finition : la pose du joint de carrelage extérieur

 

  • Bien suivre les indications du fabricant pour le mélange de votre mortier de jointement : vérifiez avant de commencer que la quantité préparée vous suffira bien à couvrir l’intégralité de la surface de votre terrasse

 

  • Déposer 4 à 5 m2 de mortier et étalez à la raclette en caoutchouc. Raclez en croisant les passes mais sans appuyer pour ne pas creuses les joints

 

  • Frottez ensuite au chiffon sec, puis lissez les joints à l’éponge humide (n’hésitez pas à mettre des genouillères !). N’oubliez pas les bords de terrasse

 

  • Après 2 heures de séchage environ, nous vous conseillons de saupoudrez votre carrelage de terrasse de sciure de bois, afin d’absorber les excédents de mortier, puis de nettoyer une dernière fois votre terrasse à l’éponge humide

 

Votre terrasse est maintenant parfaitement carrelée et prête à recevoir votre table de jardin, des pots décoratifs ou un salon d’extérieur ! Pour qu’elle conserve son aspect neuf, suivez notre guide « Nettoyer et entretenir une terrasse en carrelage ».

 

Aspect bois, pierre, béton, naturel, authentique ou contemporain : tous les styles de carrelage de terrasse sont dans nos magasins Lapeyre ! N’hésitez plus… 

Recommander cet article