Suite parentale

CHAMBRE – Transformer une chambre en suite parentale

 

Inspirée des chambres luxueuses des hôtels de standing, la suite parentale s’impose aujourd’hui dans l’aménagement intérieur de nos maisons. Besoin d’intimité et de confort, modification des modes de vie, la chambre parentale s’agrandit pour intégrer une salle de bains, un dressing voire d’autres usages comme bureau ou coin lecture et devenir le cocon des parents. Comment transformer la chambre en suite parentale ? Avantages, contraintes, idées : les experts Lapeyre font le tour de la question pour vous orienter dans vos choix.

Avant de commencer, quelques points sur la suite parentale

Plébiscitée dans les magazines déco et par les architectes, la suite parentale est avant tout une réponse à un besoin d’indépendance ponctuelle et de confort. Quel est le principe de cette pièce multifonctions ? Peut-on envisager de réaménager la chambre actuelle en suite parentale facilement ? On vous explique…

Quesaco : focus sur la suite parentale

Sans être indépendant de la maison, la suite parentale est un lieu de vie revisité, qui regroupe plusieurs usages du quotidien : dormir, faire sa toilette ou se détendre et s’habiller, se préparer. En une grande pièce ou plusieurs pièces cloisonnées, la suite parentale comprend donc une chambre à coucher, une salle d’eau : bain et/ou douce, un espace de rangement type dressing et, selon la surface disponible, accueille parfois également un espace sport, spa, lecture, atelier, terrasse…

Au rez-de-chaussée comme à l’étage, en grenier ou comble aménagés, la suite parentale sépare la vie intime des parents des autres pièces de vie de la maison ou d’un appartement. Contrairement aux idées reçues, l’aménagement d’une suite parentale n’est pas réservé qu’aux grands espaces ou architectures luxueuses : un peu de créativité et d’idées, et ce projet rêvé pourrait devenir réalité !

Avantages et contraintes

Même si la possibilité de transformer une chambre en suite parentale est accessible à tous, nous vous recommandons de balayer les raisons pour lesquelles vous souhaitez revoir la configuration de votre maison, et surtout d’envisager les contraintes qui pourraient freiner votre projet.

Avantages :

Un espace intime : La suite parentale regroupe autour de la chambre à coucher la salle de bains et un espace de rangement type dressing, pour pouvoir vivre en autonomie du moment du coucher au réveil. Plusieurs fonctions essentielles dans un seul espace devenu privatif et donc intime.

Une nouvelle configuration de la maison : dans une suite parentale, une nouvelle salle d’eau prend place, ce qui permet de libérer la salle de bains existante au profit des seuls enfants. Vous vivez tranquillement à votre rythme et dans la décoration « adulte » de votre choix, tandis que les plus jeunes s’arrangent dans leur espace de toilette ! Une solution parfaite en cas d’horaires décalés.

Contraintes :

Le confort de l’un et de l’autre : même s’il semble agréable d’avoir la salle de bains à portée de la chambre, n’oubliez pas que le bruit de la douche comme la lumière du dressing peuvent incommoder celui des deux conjoints qui pensait dormir encore un peu…

Plusieurs fonctions dans une même pièce : qui dit intégration d’une salle d’eau dans une pièce dit aération et luminosité… contraintes qui peuvent vite devenir antinomiques au confort d’une chambre à coucher. Un extracteur d’air pourra s’avérer trop bruyant à côté de l’espace nuit, une salle de bain trop sombre au fond d’une chambre tamisée…

Questions préalables :

La surface de la pièce : nous vous conseillons d’envisager la transformation de votre chambre en suite si la surface allouée au projet est au minimum de 15 m2 (8 à 10 m2 pour l’espace nuit, 4 à 5m2 pour l’espace toilette). Soit vous disposez d’une chambre actuelle d’une belle surface, qui plus est en rectangle, soit vous avez la possibilité d’allouer quelques mètres carrés supplémentaires en prenant sur une pièce attenante type cellier ou garage… Etudiez toutes les solutions possibles en termes de circulation, de dégagement, de lumière… Avant d’être esthétique, la suite parentale se doit d’être pratique !

Des accès techniques faciles : introduire une salle d’eau dans une pièce de vie peut vite s’avérer très compliqué, pour peu que vos canalisations ou gaines techniques ne passent pas à proximité de votre chambre. En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui évaluera la faisabilité du projet et effectuera un premier devis des travaux nécessaires.

L’adaptation aux modes de vie : avant d’envisager le décloisonnement total de votre suite parentale, imaginez la façon dont vous et votre conjoint vivrez dans votre nouvel espace parental. Entre cloison murale et ouverture totale, bien des solutions sont envisageables pour ouvrir votre pièce mais préserver l’intimité et le confort de chacun.

Conseil Lapeyre : s’il s’agit de casser une cloison existante pour relier une salle d’eau à voter chambre, le projet reste simple à imaginer. Mais dans le cas d’une rénovation avec acheminement d’eau, ouverture de fenêtres, etc, nous vous conseillons de faire appel à un architecte d’intérieur qui pourra adapter vos envies à la réalité et aux contraintes techniques de votre habitation.

 

Plusieurs pièces en une : la suite parentale, ce lieu à part entière

Composée généralement d’une grande chambre avec une salle de bain attenante, la suite parentale accueille facilement un espace dressing pour un espace cocon optimisé. 

La partie chambre

L’ADN de la suite parentale : la chambre accueillante, confortable et pratique. Pensez à laisser de la place autour du lit qui, même pour une version king size, n’occupera pas plus de 4m2 au sol. Un dégagement d’environ 90 cm tout autour du lit permet de circuler aisément, plus permet d’installer des tables de chevets, un tapis, une desserte, un pied de lit…

Choisissez bien l’emplacement de la chambre dans la suite parentale pour que cette partie reste indépendante et plus ou moins à l’écart du bruit et de la lumière de la partie salle d’eau/dressing, et des regards extérieurs.

La partie salle de bains

Voici donc ce qui révolutionnera votre chambre actuelle : l’apport d’une salle d bains ou d’une douche à proximité de votre lieu de sommeil. Que vous ayez assez d’espace pour installer une baignoire : d’angle, en îlot ou balnéo, que vous optiez pour le design d’une douche à l’italienne, que vous choisissiez une ou deux vasques, toutes les solutions d’aménagement sont possibles !

Découvrez nos dossiers d’aménagement de salles de bain :

Choisir une douche à l’italienne

Installer une baignoire balnéo, une baignoire d’angle, une baignoire en îlot

La partie dressing

Troisième composant essentiel de la suite parentale, l’espace de rangement ou dressing lorsque cela est possible : ces rangements s’intègreront à votre décoration pour se fondre dans le prolongement de la chambre ou de la salle de bains et vous permettre d’avoir à portée de main tout le nécessaire pour vous préparer, mais aussi pour la toilette et la chambre.

Le dressing sert souvent, dans la conception de la suite parentale, d’espace intermédiaire entre la chambre et la salle de bains, plus ou moins cloisonné selon les besoins et envies.

Pour vous aider dans sa conception, nos experts Lapeyre vous expliquent comment Fabriquer un dressing sur mesure.

L’aménagement de la suite parentale

Cloison ou décloisonnement

Fonctionnelle et confortable, la suite parentale peut être imaginée comme une seule pièce entièrement ouverte et décloisonnée, où la lumière pénètre d’un bout à l’autre. Jeu de niches, d’alcôves, de renfoncements pour les rangements, parois vitrées, baignoire en îlot, jeu de niveaux : autant d’idées pour jouer avec les volumes et structurer votre espace parental.

Pour dissocier visuellement voire phoniquement vos espaces, et en particulier la salle de bains des parties chambre et dressing, vous pouvez imaginer des cloisons à mi hauteur, une tête de lit en coupure de pièce, mais aussi des aménagements style industriel comme les verrières d’atelier qui sont un compromis design et pratique pour isoler une pièce tout en l’ouvrant visuellement.

Suivez notre guide Lapeyre Installer une verrière d’atelier

 

Les revêtements de sol et muraux

Côté déco, pour accentuer l’effet 3 en 1 d’une suite parentale ouverte, les sols et murs des diverses parties doivent se suivre, sans pour autant être identiques.

Jouez sur les revêtements à effet, les déclinaisons de couleurs sur un même revêtement, les carrelages de sol et muraux.

 

Astuce Lapeyre : la partie salle de bains nécessite un sol résistant à l’humidité. Avez-vous pensé aux nouveaux revêtements vinyle ou PVC effet bois ou aux nouveaux sols à effet tendance ?

Découvrez nos dossiers :

Comment délimiter les espaces grâce aux sols ?

Sols, les effets matières nouvelles tendances.

La lumière de la suite parentale

Lumière naturelle, lumière artificielle, lumière tamisée côté chambre, lumière ciblée côté salle de bains ou dressing… pensez à orchestrer les sources de lumière pour que chaque espace de votre suite parentale soit baigné de la lumière qui lui convient, sans pour autant gêner la zone attenante.

Si votre salle de bains se trouve éloignée d’une fenêtre, découvrez nos astuces pour Apporter de la lumière dans une salle de bains

 

Chambre, salle de bains, dressing : la suite parentale est la pièce tout-en-un, intime, déco et fonctionnelle dont vous rêviez… Vous avez tous les éléments en main pour réaliser votre projet, et nos vendeurs conseils se tiennent à votre disposition en magasin pour concrétiser vos envies !

Recommander cet article